Investissement locatif étudiant

Les dispositions fiscales de l’investissement locatif étudiant

L’investissement locatif étudiant bénéficie du dispositif Censi-Bouvard avec une réduction d’impôt de 11%, du montant hors taxe de l’investissement, dans une limite de 300.000 euros pour cet investissement, et réparti sur 9 ans. Un investissement en location meublée est une autre possibilité qui permet, aussi, de déduire les frais éventuels sur les revenus locatifs grâce au statut de loueur en meublé (LMNP ou loueur professionnel selon le montant des revenus locatifs) et avec une déclaration au réel.

Dans tous les cas, la rentabilité d’un tel investissement se situe, la plupart du temps, aux alentours de 3,5% à 4%, sans tenir compte des allègements fiscaux.

 

Des avantages qui vont au-delà des simples avantages fiscaux

En tant que bailleur, vous aurez certains avantages en investissant dans l’immobilier locatif à destination des étudiants. En effet, vous pourrez, par exemple, vous diriger vers de l’investissement locatif ancien, avec des studios meublés, afin de bénéficier de rendements plus élevés. En outre, la CLE (caution locative étudiante) vous offrira une sécurité supplémentaire, de l’état, en cas de difficultés de paiement de votre locataire. Enfin, si vous envisagez un logement plus spacieux, un investissement locatif en colocation vous permettra de réduire de manière conséquente le taux de vacance de votre logement.

 

Quelles sont les limites de l’investissement locatif étudiant ?

Bien sûr, comme tout investissement locatif, vous devrez vous assurer qu’il correspond à un réel besoin et ceci selon trois critères. Tout d’abord choisir bien l'endroit où investir en immobilier locatif en 2020, pour que la ville où il se situe soit suffisamment riche en universités et grandes écoles avec une demande importante. Mais aussi que le site soit bien desservi en transports en commun, car beaucoup d'étudiants ne disposent pas de véhicule particulier ou ne souhaitent pas les utiliser au quotidien. Enfin, que le type de logement réponde à leur demande : studio, T2 ou colocation.

Pour conclure, et pour vous assurer une bonne location, respecter le prix du marché vous garantira la quasi-certitude de louer. Louer sur la tranche haute du marché est possible, si le bien dont vous disposez propose des prestations gaut de gamme.

photo du rédacteur
  • Mickael ZONTA
  • Président, Investissement-Locatif.com

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • investissement-immobilier/le-bon-moment-pour-investir-dans-immobilier

    Pour investir dans l'immobilier, vous devez discerner les fenêtres d'opportunités. Voici les éléments clés pour vous permettre d'y voir plus clair.

    Lire l'article
  • investissement-immobilier/complement-de-revenu

    En investissant dans l'immobilier, vous pouvez bénéficier d'un complément de revenus grâce aux loyers perçus chaque mois. Mieux encore… si vous investissez dans l'immobilier ancien, vous pouvez coupler ce complément de revenus avec le déficit foncier qui

    Lire l'article
  • immobilier/comment-booster-sa-rentabiltie-locative

    Vous souhaitez investir ou avez déjà investi, mais vous souhaitez savoir ce qu'il faut faire pour maximiser la rentabilité de votre bien locatif ?

    Lire l'article

Faites le premier pas en prenant RDV.
Notre équipe gère tout le reste.

Prenez rendez-vous avec un de nos conseillers par téléphone, ou dans un de nos bureaux à Paris, Lyon ou Lille.