Dispositif fiscal immobilier

Faire un Investissement dans une location saisonnière

faire-un-investissement-dans-une-location-saisonniere

Vous êtes intéressé par l'idée d'investir dans un bien à louer en location courte durée ? Ce type d'investissement immobilier a été à la mode dans les dernières années, notamment grâce au développement à partir de 2011 des sites type Airbnb. Quelles sont les spécificités pour investir dans une location saisonnière ?

Les avantages financiers d’un investissement en location saisonnière

Même sans avoir un capital de départ conséquent, il est possible de proposer à la location saisonnière des biens capables de vous faire bénéficier d’un revenu régulier. En effet, votre résidence secondaire ou l’appartement dans lequel vous avez choisi d’investir, par exemple, peut se révéler une véritable source de revenus simplement en la proposant à la location. Elle visera les vacanciers si elle est située sur un pôle touristique ou, sur d’autres sites, les professionnels désireux d’un logement calme lors de leur séjour dans la région. Selon l’emplacement il est possible de devenir riche avec l'immobilier en louant un logement jusqu'à 100€ par nuit, une rentrée réellement intéressante.

  

Un logement mieux conservé

Choisir de proposer son bien en location saisonnière, c’est également se prémunir de certains aléas fort désagréables, à savoir les détériorations qu’une occupation prolongée provoque inévitablement. En effet, les locataires ne restant que peu de temps sont rarement à l’origine de dégradation, d’autant que le dépôt d’une caution les pousse à être plus précautionneux. C’est un avantage à prendre en considération puisque des travaux de rénovation viennent fatalement entamer le budget alloué aux logements loués.

 

Une fiscalité à ne pas négliger et moins de risques

Enfin, vous pourrez vous appuyer sur un statut LMP ou LMNP (Loueur Meublé Professionnel ou Non Professionnel) pour votre logement.  De plus, si vous décidez d’acheter votre bien en contractant un prêt investissement locatif, vous pourrez déduire des revenus locatifs toutes vos charges afférentes à cette dette en les déclarant en “réel simplifié”.  En outre,  opter pour le locatif saisonnier c’est vous prémunir contre les risques d’impayé. En effet, dans la plupart des cas, le locataire règle son séjour au plus tard en arrivant dans les murs. Une solution qui vous permet d’éviter certaines mauvaises surprises.

photo du rédacteur
  • Mickael ZONTA
  • Président, Investissement-Locatif.com

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • sci-immobilier

    SCI immobilier : quels sont les avantages et les inconvénients de la société civile immobilière pour les investisseurs immobilier ? Découvrez notre analyse.

    Lire l'article
  • investissement-locatif-scellier

    Mise en place le 1er janvier 2009, la loi Scellier a cessé ses fonctions le 31 décembre 2012. Elle doit son nom à l’amendement du député François Scellier sur la loi de Finances rectificative de 2008 et avait pour but de relayer les lois Borloo et et Robi

    Lire l'article
  • investissement-locatif-duflot

    Mise en place le 1er janvier 2013, en remplacement de la loi Scellier, la loi Duflot est un dispositif de défiscalisation qui permet, à l’investisseur, une réduction de 18% sur les impôts.

    Lire l'article

Faites le premier pas en prenant RDV.
Notre équipe gère tout le reste.

Prenez rendez-vous avec un de nos conseillers par téléphone, ou dans un de nos bureaux à Paris, Lyon ou Lille.