Acheter une maison en 2024 : tous les pièges à éviter

acheter-une-maison

Malgré l’évolution continuelle sur le marché immobilier partout dans les grandes villes de France, 2024 peut être l’année idéale pour devenir propriétaire. À ce titre, acheter une maison individuelle constitue un projet de vie intéressant et entièrement faisable dans l’Hexagone. Les acquéreurs profitent d’ailleurs d’un financement facilité par le biais d’une offre de crédit immobilier, des annonces de vente toujours nombreuses et des procédures d’achat relativement flexibles. Toutefois, étant donné l’ampleur du projet, différents paramètres vont entrer en jeu afin d’acquérir votre maison dans les meilleures conditions en 2024. Voici donc les pièges à déjouer lors de l’achat de votre futur logement cette année.

Acheter une maison dans la bonne ville 

Vous cherchez à acheter une maison pour en faire votre résidence principale, pour la mettre en location ou pour la rénover et la revendre ? Le premier piège à éviter concerne le mauvais choix de votre destination. En effet, si vous faites l’achat de votre maison dans un village qui présente un marché immobilier moins intéressant, votre projet sera défavorable et infructueux. De même, effectuer un achat de maison ou d’appartement dans une ville trop chère est souvent déconseillé, notamment si votre budget est limité. Dans tous les cas, il s’avère important de faire une analyse du marché de l’immobilier dans une ville ou un village avant de prendre une décision. En 2024, Nantes et Saint-Denis figurent parmi les meilleurs emplacements où acheter votre maison en France.

Située dans l’Ouest de la France, en région Pays de la Loire, la ville de Nantes constitue une adresse idéale où acheter une maison en 2024. Le chef-lieu du département de la Loire-Atlantique présente un marché immobilier particulièrement animé par des jeunes, des étudiants et des touristes toujours nombreux. Il s’agit d’ailleurs d’une ville dynamique qui attire de plus en plus d’entreprises chaque année. La capitale des Pays de la Loire est également une ville étudiante et touristique très populaire de l’Ouest de France. En 2024, Nantes totalise plus de 333 000 habitants qui la mettent en sixième place des villes les plus peuplées de l’Hexagone. Pour une métropole de sa taille, les prix d’achat et de vente à Nantes sont encore raisonnables qu’ailleurs en France. En effet, pour cette année, une maison dans un quartier nantais coûte 4 462 €/m2. Pour un appartement, le prix moyen par mètre carré est actuellement de 3 562 €/m2 à Nantes.

Par ailleurs, Saint-Denis, une ville à proximité de Paris, située dans le département de la Seine-Saint-Denis, est également intéressante où acheter une maison pour cette année. Et pour cause, cette commune de 114 479 habitants, jeunes et étudiants, présente un marché immobilier particulièrement bénéfique dans la région Île-de-France. Les prix immobiliers proposés y sont encore plus bas par rapport à ceux des autres grandes métropoles proches du bassin parisien. En 2024, le mètre carré d’une maison s’achète à 3 573 euros dans un quartier de Saint-Denis. Pour un appartement, le prix d’achat et de vente moyen au mètre carré dans la localité s’élève à 4 396 euros.

Par ailleurs, entre dynamisme démographique et économique, attractivité urbanistique et touristique, et potentialité éducative, la ville de Saint-Denis ne manque de rien pour séduire ses habitants. Ainsi, acheter une maison pour en faire votre résidence principale ou pour mettre en location constitue un projet de vie intéressant.

Faire l'achat d'une maison en vérifiant ses caractéristiques

Lors de la visite du logement, le grand piège à éviter concerne le manque d’attention sur l’évaluation des caractéristiques de la maison. Voici les informations essentielles à connaître avant d’acheter votre patrimoine immobilier en 2024.

Ne pas bien analyser l’environnement où est située la maison

Vous avez choisi votre destination et trouvé votre quartier ? Vous pouvez maintenant faire la recherche de votre maison. À ce titre, profitez des annonces de vente en exclusivité sur Internet. Afin de passer aux visites, vous pouvez récupérer le numéro du téléphone de l’agence immobilière dans le site d’annonce et la contacter. Dans ce cadre, il est conseillé de parcourir différentes maisons pour être sûr de faire le bon choix.

Lors de vos visites, il est raisonnable de vous rendre sur les lieux à plusieurs reprises et à des heures différentes. Cela est essentiel pour mieux examiner le quartier, pour vous renseigner sur son contexte sécuritaire et sur les éventuelles nuisances. Pour affiner votre enquête, n’hésitez pas à demander l'avis des voisins. De plus, si vous cherchez votre résidence principale, il est important de connaître le profil et l’âge des occupants des maisons proches. Est-ce qu’ils sont faciles à nouer des relations ?

Prenez également le temps d’analyser l’accessibilité du terrain par rapport aux transports en commun. Faites donc les points sur l’arrêt et les lignes de bus traversant le quartier, les métros, les tramways, etc. De plus, prêtez une attention particulière à la mobilité douce pour vous rendre à la maison depuis les axes routiers. Les trottoirs sont-ils assez larges pour marcher à pied ou faire du vélo ? Pour les voitures, tâchez de vérifier s’il existe une place de parking à proximité.

Par ailleurs, les commerces et les services de proximité constituent également des critères indispensables à vérifier avant d’acheter une maison ou un appartement. Y a-t-il des boulangeries, des pharmacies, des restaurants, des épiceries, des boucheries, d’un centre commercial…, dans le quartier ? Qu’en est-il des écoles et des aires de jeu pour vos enfants ? Aussi, la présence d’un jardin public ou d’un parc proche de votre future maison constitue un atout de plus.

Acheter une maison

Ne pas prêter une attention à l’état général du logement

Acheter une maison dans un quartier chic, animé, proche des transports en commun, d’un joyeux jardin public et d’un centre commercial est un projet intéressant. Les critères externes ne suffisent pas pour autant pour choisir votre logement. Vous devez vous intéresser soigneusement aux caractéristiques de la maison avant de conclure votre achat. Si le bien immobilier est neuf, tant mieux pour vous, pas grand-chose à vérifier. En revanche, si le logement est ancien, vous êtes tenu d’être très vigilant et précis lors de votre visite.

En effet, il faut savoir si la maison est saine en prêtant de sérieuses attentions sur son état général. Vous avez donc intérêt à vérifier dans le détail l’état de la couverture, de la toiture et des combles. Il est important de bien observer les fissures dans les murs et dans les façades extérieures. Cela en va de même pour les sols et les plafonds pour toutes les pièces du logement. D’ailleurs, votre visite doit être faite pièce par pièce, dans les chambres, le salon, les cloisons et les pièces d’eau (cuisine, salle à manger, salle de bains et toilettes). Tâchez d’obtenir le maximum d’informations sur l’installation électrique, la plomberie, l’assainissement, le système de chauffage et de climatisation, et la ventilation. À l’extérieur de la maison, vous devez vérifier le jardin, la clôture, le garage, la véranda, la piscine…

Délaisser le diagnostic des performances énergétiques de la maison

Entre les différentes caractéristiques à analyser lors de l’achat de votre maison, ses performances énergétiques s’avèrent particulièrement délicates. Les informations leur concernant sont fournies par le DPE (Diagnostic de la performance énergétique) du logement. Il s’agit d’un document obligatoire établi par un diagnostiqueur certifié lors de la mise en vente d’un bien immobilier. En principe, le DPE d’une maison vendue doit être mentionné dans l’annonce de vente. À noter que les maisons de DPE de classes F et G sont classées énergivores et nécessitent des travaux de rénovation importants.

En tout, connaître l’état général de la maison vous permet d’anticiper les travaux de remise aux normes de votre futur logement et le budget pour les réaliser.

Bien étudier le choix de la typologie pour l'achat de la maison

Mal définir la typologie du bien recherché constitue un piège à déjouer quand vous pensez à acheter votre maison en 2024. Concrètement, acquérir un logement de 2 pièces quand vous êtes une famille de 3 enfants semble être un projet mal étudié. De même, si vous investissez dans l’immobilier locatif, vous devez vous référer aux besoins des locataires ciblés dans le quartier où est située la maison.

En France, les maisons, comme les appartements, sont classées en fonction de leur nombre de pièces. Ces dernières concernent le salon, le séjour, la salle de jeux, les chambres à coucher et les bureaux. Ainsi, les pièces d’eau (cuisine, salle de bains et toilettes) sont exclues du calcul. Les notations suivantes sont alors à retenir quand vous envisagez un projet d’achat immobilier en 2024 :

  • T1 : une maison (ou un appartement) d’une pièce, à la fois chambre à coucher et séjour, avec cuisine, salle de bains et toilette,
  • T2 : une maison (ou appartement) de deux pièces, une chambre et un séjour, avec cuisine, salle de bains et w.c.,
  • T3 : une maison (ou appartement) de trois pièces, deux chambres et un séjour, avec cuisine, salle de bains et w.c.,
  • T4 : une maison (ou appartement) de quatre pièces, trois chambres et un séjour, avec cuisine, salle de bains et w.c.,
  • T5 : une maison (ou appartement) de cinq pièces, quatre chambres et un séjour, avec cuisine, salle de bains et w.c.,
  • T6 : une maison (ou appartement) de six pièces, cinq chambres et un séjour, avec cuisine, salle de bains et w.c.

Outre la référence sur le nombre de pièces (chambres et séjour), d’autres terminologies sont aussi utilisées pour qualifier une maison. Il existe, entre autres, les maisons unifamiliales pour une seule famille. Ces biens immobiliers disposent d’un jardin ou d’une cour arrière et un garage. Techniquement, ils sont implantés sur un terrain isolé et assez large. Ainsi, ils se trouvent majoritairement dans une zone suburbaine et rurale qu’au centre-ville. Côté prix, une maison unifamiliale s’avère plus coûteuse que les autres types de bien.

La maison de plain-pied, quant à lui, coûte à un prix d’achat relativement bas par rapport à un logement unifamilial. Cette appellation désigne les maisons qui n’ont qu’un seul étage habitable.

Négliger la négociation de son prêt immobilier

Dans le cadre de l’achat d’une maison en France, les acquéreurs ont droit à un prêt immobilier. À ce titre, la mauvaise négociation de votre crédit constitue un piège que vous devez contourner afin de l’obtenir dans les meilleures conditions.

Comment bien négocier votre prêt immobilier en 2024 ? Cela doit commencer par la recherche de la banque à qui faire votre demande de crédit. Vous devez par la suite bien préparer le rendez-vous avec l’établissement de prêt en vous renseignant sur les tenants et les aboutissants d’un emprunt immobilier. Prenez donc le temps de rassembler le maximum d’informations sur les différentes étapes, les éléments abordés lors de l’entretien, la marge de négociation traditionnelle, etc.

En outre, pour faciliter l’obtention de votre offre de prêt immobilier, la solidité de votre dossier constitue un élément fondamental de négociation. À cette fin, vous devez vérifier votre taux d’endettement qui va déterminer votre capacité d’emprunt. De même, votre reste à vivre a aussi un poids important vous permettant de bien négocier auprès de votre établissement de prêt. Il en va de même pour votre apport personnel et la manière dont vous gérez votre compte bancaire. Par ailleurs, vous êtes tenu de négocier votre assurance de prêt immobilier ainsi que les frais de dossier de votre crédit.

Pour faire en sorte que la banque accepte votre offre de prêt immobilier dans les meilleures conditions, l’accompagnement et les conseils d’un courtier restent indispensables.

Oublier de négocier le prix

Lors de l'achat d'une maison, n'oubliez pas de négocier le prix. Que ce soit une maison, un appartement ou une villa, la négociation est très importante car elle vous permet de réduire le montant de votre investissement. Avant d'acheter, visitez plusieurs logements pour comparer les offres du marché dans votre budget. Analysez les annonces, examinez la surface, le nombre de chambres, l'état des pièces, et informez-vous sur les éventuels travaux à prévoir. Consultez également le diagnostic immobilier. Ces détails vous permettront de mener la négociation. La négociation peut vous faire économiser des fonds précieux pour d'autres investissements ou pour les améliorations nécessaires comme les travaux de rénovation par exemple.
Acheter une maison

Ne pas considérer les frais de notaire avant d'acheter une maison

En France, la vente d’une maison ou d’un appartement peut se faire sous seing privé ou par acte authentique. C’est dans ce deuxième cas que l’intervention d’un notaire est obligatoire. En tant qu’officier du service public, ce professionnel assure les démarches administratives justifiant la conformité juridique du projet de vente. Pour cela, le notaire rédige et signe le contrat définitif de vente. En d’autres termes, il certifie les informations que ce contrat contient devant la justice. Aussi, ce représentant juridique s’engage à assurer qu’aucune tierce personne ne viendra opposer à l’achat de la maison. À cette fin, il procède à la publication de l’acte de vente définitif au service de publicité foncière (l’ancien service de conservation des hypothèques).

En contrepartie de ses prestations, le notaire recevra des honoraires versés par l’acheteur. En réalité, le montant d’argent correspondant couvre trois postes de dépenses, dont les débours, les droits et taxes, et la rémunération du notaire proprement dite.

En 2024, les honoraires de notaire sont définis comme suit :

  • dans l’achat d’un logement ancien : 7 % à 8 % du prix d’achat,
  • dans l’achat d’un logement neuf : 2 % à 3 % du prix d’achat,
  • dans l’achat du terrain nu : environ 7 % du prix d’achat.

Comme vous pouvez constater, les honoraires de notaire sont plus ou moins importants, notamment si vous investissez dans l’achat du logement ancien. Ainsi, les sous-estimer peut vous causer de grave problème financier, notamment si votre capital est limité.

Sous-estimer l’accompagnement et les conseils d’une agence immobilière

Dès qu’il est question d’achat ou de vente d’une maison ou d’un appartement en France, le recours à une agence immobilière est une évidence. Comment pouvez-vous trouver un logement à Nantes alors que vous êtes à Saint-Denis, par exemple, sans consulter les annonces de vente d’une agence présente sur le lieu ? Bien qu’il soit possible d’effectuer l’achat de particulier en particulier, vous permettant d’éviter de payer les honoraires d’un professionnel de l’immobilier. Toutefois, votre choix est ainsi trop limité, et les risques et pièges qui en découlent peuvent être importants.

En effet, le recours au service d’une agence présente de nombreux avantages, à ne dire que l’achat aux meilleurs prix. Concrètement, ce professionnel, doté d’une connaissance approfondie et d’une expérience inédite dans le secteur immobilier, connaît très bien l’évolution sur le marché en France. Ainsi, il peut déterminer le prix exact de votre future maison. Une agence immobilière peut également se charger des démarches administratives liées à l’achat de votre logement en 2024.

En ce qui concerne les honoraires d’une agence immobilière, ils sont de 3 % à 10 % du prix de vente de la maison, en général.

Les précautions à prendre lors de l'acquisition d'une maison en 2024 : conclusion !

Acheter une maison en 2024 offre des opportunités intéressantes. Toutefois, pour ne pas être déçu, vous devez éviter certains pièges. Le choix de la ville où vous allez investir ne doit pas être négligée. Lorsque vous trouvez une maison qui vous plaît, vous devez évaluer ses caractéristiques (son état, le nombre de pièces, la configuration, etc.) et vous informer sur l'environnement qui entoure le bien (l'accessibilité aux services de proximité, la qualité de vie, etc.). Aussi, n'oubliez pas d’effectuer un diagnostic énergétique pour éviter les complications. Si vous êtes prêt à acheter la maison, n’hésitez pas à négocier son prix d’achat pour économiser, ne serait-ce qu'un peu. Enfin, pour un achat sans tracas, faites vous accompagner par un expert. Même si les services d’un expert sont payants, cet expert peut vous aider dans toutes les démarches liées à l’achat de votre future maison.

photo du rédacteur
  • Mickael ZONTA
  • Président, Investissement-Locatif.com

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • investir-a-etranger

    L'investissement locatif international séduit de nombreux Français, offrant une diversification du patrimoine immobilier et des avantages fiscaux attractifs. De plus, investir à l'étranger, notamment dans des marchés en expansion comme Dubaï, permet de bénéficier de rendements locatifs élevés et de valoriser ses biens immobiliers.

    Lire l'article
  • investir-dans-le-locatif-sans-apport

    Investir dans l'immobilier locatif sans apport initial peut sembler inaccessible, mais avec des solutions telles que le financement bancaire et les dispositifs de défiscalisation, c'est réalisable. Cette stratégie offre l'opportunité d'accéder à la propriété plus facilement, d'optimiser les rendements grâce à l'effet de levier financier et de bénéficier d'avantages fiscaux, malgré quelques risques à prendre en compte.

    Lire l'article
  • quel-placement-rapporte-le-plus

    Vous envisagez d'investir et vous vous demandez quel placement rapporte le plus ? Entre l'immobilier et d'autres placements financiers, il est essentiel de comparer les rendements, les risques et les avantages pour faire un choix éclairé et maximiser vos gains. Découvrez dans cet article une analyse détaillée pour vous aider à choisir le meilleur placement adapté à vos besoins financiers et à votre profil d'investisseur.

    Lire l'article

Faites le premier pas en prenant RDV.
Notre équipe gère tout le reste.

Prenez rendez-vous avec un de nos conseillers par téléphone, ou dans un de nos bureaux à Paris, Lyon ou Lille.