Immeuble de rapport déjà loué : 7 points importants pour votre investissement locatif

En France, l’immeuble de rapport est devenu une stratégie d’investissement immobilier locatif accessible. C’est notamment dû à différents facteurs, comme la baisse de prix dans les métropoles et la facilité de financer à crédit. Aussi, l’immeuble de rapport est l’investissement par excellence pour les plus expérimentés. D’une part, ce type de bien immobilier constitue un développement considérable du patrimoine personnel, et de l’autre, il représente un très bon rendement. Toutefois, pour mener à bien votre projet d’investissement locatif, vous devez prendre connaissance de certains paramètres. Cet article abordera les 7 points les plus importants pour un investissement dans un immeuble de rapport déjà loué.

1-Immeuble de rapport : définition

Par définition, un immeuble de rapport est un bloc immobilier qui rapporte. Autrement dit, c’est un immeuble complet détenu par un seul propriétaire, mis en location pour générer un rendement. Faire un investissement dans un immeuble de rapport permet de réaliser une opération à forte création de valeur. Grâce aux baisses des prix de l’immobilier dans certaines métropoles, ce type de bien est devenu accessible, même aux investisseurs disposant d’un petit budget.

L’immeuble de rapport est un sujet particulier lorsqu’il est question de projet d’investissement locatif. Pour cause, il s’agit d’un bâtiment avec plusieurs appartements à mettre en location. Par conséquent, l’investisseur reçoit plusieurs loyers et assure lui-même la gestion locative de l’immeuble.

2-Le choix de l’immeuble de rapport

En tant qu’investisseur en quête de rentabilité, vous devez considérer certains facteurs avant de procéder à l’achat d’un immeuble de rapport.

Localisation

Pour assurer la rentabilité du projet de location, la localisation de l’immeuble de rapport est importante. Un investisseur doit par exemple choisir des immeubles situés dans une ville étudiante ou dans un centre d'affaires pour minimiser le risque. Ces emplacements présentent une certaine assurance puisque la recherche locative y est forte. De plus, la vacance locative y est moindre, ce qui constitue un avantage pour un immeuble de rapport déjà loué.

Rapport qualité/prix

Le rendement se rapporte naturellement sur le prix d’achat des immeubles, outre le prix des loyers payés par le locataire. Dans les faits, le prix dépend généralement de l’état général des immeubles. Aussi, le rapport qualité-prix est l’équilibre entre le prix à l’achat de l’immeuble, le nombre d’appartements et l’état global du bien immobilier. Ce dernier définit l’ampleur des travaux à effectuer pour la mise en marche de votre projet de location d’immeuble de rapport déjà loué. Par conséquent, pour espérer un bon rendement et réduire le coût des travaux, un bon équilibre entre ces deux éléments est nécessaire.

Il s’agit de trouver un immeuble offrant des avantages sur le marché immobilier locatif tout en ayant un prix à l’achat accessible. Un appartement meublé fait par exemple l’objet de recherche pour les locataires dans un centre-ville. Aussi, il est important de connaître le marché immobilier local. Cela pour trouver un immeuble qui correspond aux besoins des locataires et assurer de bons revenus.

Possibilité d’amélioration

Lors de votre choix de l’immeuble dans les annonces, que ce soit dans le centre ou dans la périphérie, vous devez réfléchir à son potentiel. En d’autres termes, vous devez réfléchir aux possibilités d’amélioration. Le principal objectif étant d’augmenter la valeur et les loyers de chaque appartement de votre immeuble de rapport. Étant des lots d’appartement dans un seul immeuble, les travaux apportés vous permettront de réévaluer le prix de tous les loyers. Cela constitue une stratégie locative améliorant les conditions de vie dans votre immeuble de rapport.

immeuble de rapport

3-La fiscalité

Pour obtenir un bon rendement locatif, il est important d’adopter une stratégie fiscale adaptée à votre bien et votre localisation. Cela aura pour effet de réduire l’argent que vous devrez dépenser, mais servira aussi d’assurance pour le bon déroulement du projet locatif. Toutefois, il est important de préciser que chaque régime possède ses lots d’avantages et d'inconvénients. Il est alors nécessaire de le choisir minutieusement pour optimiser vos mensualités. Ce choix se fera notamment entre le régime loueur meublé non professionnel ou la SCI (Société Civile Immobilière) à l’IS (impôts sur les sociétés).

De manière générale, lorsque vous trouvez l’immeuble idéal en vente dans une annonce, l’achat par le biais d’une SCI à l’IS est conseillé. Investir avec ce régime aura pour effet de réduire le risque fiscal personnel tout en développant votre capital. Aussi, la SCI permet d’investir dans d’autres immeubles sans passer par l’imposition personnelle. L’IS est surtout favorable si vous êtes dans la tranche de 15 %. Ce taux s’applique pour le premier bénéfice de 38 120 euros. Ainsi en investissant dans d’autres types d’immeubles de rapport, la trésorerie circulera entre les différentes SCI.

4-Le financement

Pour faciliter la démarche des investisseurs, il est possible de financer l’acquisition de votre immeuble de rapport avec un prêt bancaire. De plus, l’achat d’un immeuble déjà loué constitue une assurance pour la banque. Pour cause, la présence de locataire diminue le risque de vacance locative. Vous pourrez ainsi financer les travaux avec le prêt en plus de l’achat de l’immeuble. Toutefois, il est important de prendre en compte les taux d’intérêt, de l’assurance emprunteur et les conditions avant d’effectuer le prêt. Il est également nécessaire de bien étudier le marché immobilier pour ne pas surévaluer les loyers des appartements.     

5-Une bonne rentabilité locative

En France, l’investissement dans un immeuble de rapport déjà loué garantit de bons revenus. Cela se justifie notamment par les prix des appartements qui ne changent pas dans les annonces, et qui attirent toujours des locataires. Dans une ville étudiante par exemple, vous serez sûr d’avoir des locataires dans vos appartements durant toute l’année scolaire. En adaptant l’immeuble aux besoins des locataires, les investisseurs pourront espérer une rentabilité plus conséquente. Les appartements avec une ou deux pièces sont par exemple plus adaptés pour les étudiants. Les investisseurs peuvent également opter pour la colocation dans un appartement de plusieurs pièces. Vous profiterez ainsi d’une meilleure rentabilité locative même si vous ne faites pas le choix de vos locataires. L’argent que vous dépenserez sera également moindre avec les frais de gestion locative de l’immeuble. Généralement, ils sont de quelques centaines d’euros par appartement en fonction du nombre de pièces.

En effectuant des travaux en fonction du type d’appartement pour quelques euros, vous pourrez obtenir des loyers plus conséquents pour chaque local. Vous pouvez aussi vous inspirer des différentes annonces pour voir ce qui plaît au locataire dans la zone et augmenter vos mensualités.  

6-Une gestion locative plus facile

En touchant plusieurs loyers avec les différents appartements, vos revenus seront plus conséquents. Aussi, la gestion de l’immeuble sera plus simple. Vous choisissez vous-même les règles de fonctionnement des travaux de rénovation sur les pièces des appartements de l’immeuble. Il en est de même pour le temps des travaux. En France, vous pouvez fixer ces règles en l’absence d’un syndicat de copropriété. Ainsi, vous dépensez moins d’argent sur la durée en investissant dans un immeuble dans le centre avec peu de travaux.

7-Un investissement plus conséquent

L’investissement dans un immeuble de rapport est plus lourd à financer qu’un seul appartement malgré sa forte rentabilité. En tant que seul propriétaire, vous serez le premier responsable en cas de problème. Par conséquent, avant de voir les immeubles en vente dans une annonce, il est important d’avoir de l’argent outre le prêt bancaire pour financer votre projet. Notamment, pour prévenir le risque d’impayé puisque vous ne choisissez pas votre locataire dans un immeuble de rapport déjà loué.

photo du rédacteur
  • Mickael ZONTA
  • Président, Investissement-Locatif.com

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • investissement-immobilier/achat-residence-principale-combine-investissement-locatif

    Est-il possible d'acquérir un bien suffisamment grand pour en habiter une partie et louer l'autre ? Découvrez-le dans cet article.

    Lire l'article
  • investissement-immobilier/tension-locative-calculer-demande-locative-et-faire-le-bon-choix

    Lorsque la demande locative est supérieure à l'offre, le marché est considéré comme tendu. La tension locative est donc un indicateur déterminant dans le choix du lieu de votre investissement.

    Lire l'article
  • investissement-immobilier/investir-en-passoire-thermique-opportunite-ou-risque

    Le terme de "passoire thermique" est employé pour désigner un logement qui souffre d'une mauvaise isolation et d'une consommation excessive.

    Lire l'article

Faites le premier pas en prenant RDV.
Notre équipe gère tout le reste.

Prenez rendez-vous avec un de nos conseillers par téléphone, ou dans un de nos bureaux à Paris, Lyon ou Lille.