Investir dans un appartement pour placer son épargne

L’investissement dans l’immobilier a pour but premier de constituer un patrimoine tangible, mais également de générer des revenus. Aussi, pour investir votre épargne, l’immobilier locatif est particulièrement rentable. L’achat d’un appartement vous permettra notamment de bénéficier de nombreux avantages. Toutefois, avant d’investir, vous devez connaître l’état du marché immobilier actuel. Vous pourrez ainsi envisager les différentes possibilités et établir une bonne stratégie. De cette façon, vous aurez une garantie sur la rentabilité de votre investissement locatif. Alors, quels sont les points essentiels à prendre en compte pour placer votre épargne dans l’immobilier ? Cet article est destiné à vous familiariser avec les notions d’investissement locatif.

Le type d’investissement immobilier

Investir dans un appartement pour le mettre en location est un projet rentable sur le long terme. D’ailleurs, vous pouvez choisir entre un investissement comptant avec votre épargne ou un investissement à crédit pour profiter de l’effet de levier immobilier.

L’investissement immobilier comptant

Dans le cadre d’un investissement dans l’immobilier locatif, l’achat comptant constitue une option de financement. Avec ce type de placement, vous choisissez le logement et vous payez la totalité du prix en une seule fois. Vous pourrez ensuite vous occuper de la gestion locative du logement en cherchant des locataires et en louant l’appartement. Vous pourrez ainsi percevoir les loyers aux termes de chaque mois. Si vous investissez dans un bien ancien, vous aurez juste à attendre la durée des travaux de rénovation qui est relativement courte.

À noter que l’achat comptant d’une résidence constitue un investissement assez conséquent. Si votre épargne couvre les fonds nécessaires, vous pourrez procéder à l’achat et mettre en location le bien immobilier. La perception des loyers augmentera vos revenus et sera soumise à l’impôt sur le revenu (IR).

Cela semble intéressant puisque vous n’avez aucun dossier à fournir et aucun intérêt à payer comme pour le cas du crédit immobilier. Toutefois, investir dans un bien immobilier en cash peut réduire la rentabilité de votre placement, surtout sur la durée, puisque l’investissement comptant n’offre aucun avantage sur l’imposition. Aussi, vous devez définir des objectifs avant d’investir l’intégralité de votre épargne. De plus, avoir des économies est toujours nécessaire en cas d’imprévu.

L’investissement immobilier à crédit

L’autre moyen d’investir votre épargne dans l’immobilier locatif est de l’additionner à un crédit immobilier. Ce type de placement présente notamment de nombreux atouts pour les investisseurs et offre un meilleur rendement locatif.

L’investissement avec un crédit immobilier vous permet de profiter de l’effet de levier immobilier. Avec ce type de placement, vous intégrez une partie de votre épargne pour faciliter l’obtention d’un prêt. L’investissement avec le crédit immobilier se caractérise par l’achat du logement avec l’argent de la banque et votre apport. En d’autres termes, vous n’investissez qu’une partie de votre capital afin de profiter de l’effet de levier immobilier. Ce dernier vous permet notamment d’accéder à un appartement plus cher tout en assurant la rentabilité du placement. De cette façon, vous aurez toujours une partie de l’épargne à votre disposition tout en générant des revenus avec votre résidence en location.

Le principal point à prendre en compte lors d’un prêt immobilier est le taux d’intérêt exigé par la banque. En effet, ce taux vous permettra de constituer un meilleur rendement locatif. De plus, vous avez la possibilité de négocier en fonction de votre investissement. En général, le taux d’intérêt du crédit est inférieur au rendement locatif brut du logement mis en location. Aussi, si vous ajoutez la rentabilité au rendement, les bénéfices mensuels seront nettement supérieurs. Cette notion est importante puisque vous devez payer les différentes charges à partir du loyer du logement pour un investissement autonome.

Investir votre épargne avec le crédit vous permettra également de profiter d’avantages sur les impôts en plus de l’effet de levier immobilier. En effet, les intérêts du crédit sont déductibles des loyers lors de la déclaration aux impôts. Vous profiterez ainsi d’une réduction sur votre base imposable. Les investisseurs peuvent bénéficier de cette réduction sur l’impôt, que ce soit pour une location vide ou meublée. Toutefois, cela n’est possible que dans le cadre d’un crédit immobilier locatif.

Le choix de l’appartement pour placer l’épargne

Une fois le financement choisi, vous devez sélectionner l’appartement capable de vous assurer un bon rendement locatif. Cependant, divers facteurs sont à prendre en compte avant la sélection du logement.

La typologie

La typologie constitue l’un des facteurs de rentabilité dans le cadre d’un placement dans l’immobilier locatif. Elle varie notamment en fonction de vos locataires cibles. Choisir en fonction de ces derniers vous permettra de faciliter la gestion locative de votre bien. De cette façon, le logement sera mis en location plus rapidement.

Si vos locataires cibles sont des étudiants ou des jeunes actifs, les studios et les appartements deux-pièces sont les plus adaptés. Ces types de biens immobiliers offrent une bonne rentabilité lorsqu'ils sont situés dans une ville étudiante qui constitue un bon bassin d’emploi. Les petites surfaces sont très recherchées dans ces localités et la demande locative est permanente. Vous pourrez ainsi décider du loyer en fonction de la localisation du logement. Si vous souhaitez investir votre épargne dans un logement rentable, les petites surfaces génèrent de bons rendements.

Si les locataires cibles de votre projet d’investissement immobilier sont des familles ou des cadres, les trois pièces et les appartements de grandes surfaces sont à privilégier. Il faut savoir que ces types de locataires sont plus fidèles, ce qui réduit les risques de vacance locative. En ce qui concerne l’emplacement, un grand logement est particulièrement rentable dans les grandes villes. Ces dernières proposent un bon bassin d’emploi et des infrastructures adaptées aux familles. Aussi, les biens immobiliers seront faciles à louer s’ils correspondent aux besoins de ces locataires.

L’autre alternative si vous décidez d’investir dans un logement de grande superficie est de le mettre en colocation. Les biens immobiliers en colocation offrent notamment une meilleure rentabilité puisque les locataires sont plusieurs à payer le loyer. Dans les villes étudiantes, le prix des appartements de trois pièces ou plus permet de générer des revenus intéressants puisqu’un investisseur aura plus tendance à investir dans les petites surfaces dans ces zones.

investir-dans-un-appartement

La location

La rentabilité de votre investissement locatif dépend également du choix de la location. Vous pouvez notamment choisir entre un logement meublé ou vide pour votre projet locatif.

Dans le cadre d’une location vide, vous mettez en location une résidence sans meuble. De ce fait, le prix de votre placement est moins élevé. Toutefois, le prix du loyer est également réduit puisque les locataires doivent aménager le logement. De plus, la location vide ne correspond pas à tous les profils. Aussi, pour élargir les possibilités, un investisseur immobilier a tendance à investir dans un logement meublé.

Dans le cadre d’une location meublée, vous pourrez notamment bénéficier de plusieurs avantages. L’octroi du statut de LMNP (Loueur meublé non professionnel) en fait partie. Ce régime vous permet d’optimiser le rendement de votre logement. Le statut de LMNP vous offre notamment la possibilité de récupérer la TVA (Taxe sur la valeur ajoutée) et d’amortir votre investissement. De plus vous pourrez profiter d’une réduction concernant l’impôt sur le revenu. En plus de profiter des avantages du statut LMNP, la location meublée vous permet également de fixer un loyer adapté à l’aménagement.

La défiscalisation

Pour profiter pleinement des revenus générés par votre nouveau patrimoine immobilier, vous pouvez investir avec des dispositifs de défiscalisation. Ces derniers dépendent toutefois de l’emplacement de la résidence et de sa typologie.

La loi Pinel figure notamment parmi les dispositifs de défiscalisation les plus célèbres dans le cadre d’un investissement dans l’immobilier locatif. Toutefois, il est important de préciser que la loi Pinel sert à investir dans les biens neufs. Vous ne pourrez donc pas investir dans l’ancien avec ce dispositif. Il faut savoir que les travaux dans le neuf durent plus longtemps et sont plus chers que dans l'ancien. Pour un projet rentable, les conseils des experts favorisent donc l’investissement dans l’ancien.

photo du rédacteur
  • Mickael ZONTA
  • Président, Investissement-Locatif.com

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • investissement-immobilier/portrait-investisseur-khoi

    Khoi a investi dans 3 appartements en moins de deux ans. Il l'a fait sans y passer du temps. Découvrez son avis sur cet investissement locatif clé en main.

    Lire l'article
  • investissement-immobilier/investir-dans-un-t2-a-rouen

    Pourquoi investir dans un T2 à Rouen, quels sont les meilleurs quartiers pour investir? Vous trouverez toutes les réponses à vos questions dans cet article.

    Lire l'article
  • investissement-immobilier/portrait-investisseur-ghislain

    Ghislain a investi dans un appartement T4 à Rouen. Il l'a fait sans y passer du temps. Découvrez son avis sur cet investissement locatif clé en main.

    Lire l'article

Faites le premier pas en prenant RDV.
Notre équipe gère tout le reste.

Prenez rendez-vous avec un de nos conseillers par téléphone, ou dans un de nos bureaux à Paris, Lyon ou Lille.