Taux de rendement : exemple de projets à plus de 6 %

En toute objectivité, l'investissement locatif est présenté comme une valeur refuge. À l’unanimité, l’acquisition immobilière est un vecteur de création de richesse incomparable. Il existe différents indicateurs usités afin de connaître votre taux de rentabilité. L’entrepreneur est tenu de procéder au calcul de rendement net afin de vérifier son taux de marge. Toutefois, un projet d’une telle envergure n’est pas exempt de risques. Afin d’éviter ces aléas, l’investisseur doit s’inscrire à une compagnie d’assurance pour échapper à une pulvérisation potentielle de la rentabilité de son placement. D’ailleurs, pour obtenir une bonne rentabilité, contracter un prêt immobilier est conseillé. Dès lors, une assurance de prêt constitue une importance sur le montant global de votre emprunt. Vous devez alors bien choisir votre compagnie pour obtenir un taux de rendement excédant les 6 %.

Obtenir un taux de rendement dépassant les 6 %

Par définition, le taux de rendement représente le retour financier obtenu chaque année grâce à un placement immobilier. La rentabilité d’un bien locatif après déduction des charges est appelée « rendement net ». Le calcul du taux de ce dernier permet de mesurer le profit économique de votre investissement.

Toutefois, il faut savoir qu’à moins d’avoir un capital très important, l’investissement dans ce type de projet nécessite la contraction d’un prêt auprès de la banque. Caisse d’épargne, Banque Nortia, Banque postale…, vous pouvez demander à votre gestionnaire la possibilité de signer des contrats de crédit.

La rentabilité de votre placement doit pouvoir couvrir une partie, voire tous les frais relatifs à l’achat et la gestion de votre patrimoine. D’ailleurs, elle doit aussi générer des revenus jusqu’à long terme.

En suivant sa définition, le calcul du rendement locatif brut est comme suit :

(Loyer mensuel x 12 x 100) / prix d’achat du bien

Il est à noter aussi que le calcul de la rentabilité brute n’inclut pas les différentes charges telles que les impôts et les frais de gestion locative. Pour connaître votre rendement net, vous devez alors utiliser la formule suivante pour le calcul :

(Loyer mensuel x 12 x 100 – (charges locatives + frais de gestion + taxe foncière + impôt sur le revenu)) / prix d’achat

Pour un projet à 150 000 euros par exemple, les loyers versés chaque année échelonnent les 9 000 euros, soit 750 euros par mois. Le taux de rendement atteint alors les 6 %. Cependant, il peut être fixe, mais la rentabilité financière quant à elle varie en fonction de votre apport. D’où la nécessité du calcul au préalable de votre capital, du prêt bancaire et les différents frais relatifs à l’investissement (assurance, frais de notaire, cash-flow, etc.).

Le prêt immobilier, pour un taux de rendement à plus de 6 %

Par définition, le prêt immobilier constitue une solution de financement pour les investisseurs. En règle générale, tous les placements dans ce secteur nécessitent l’obtention d’un crédit.

Le prêt à la banque, ce qu’il faut savoir

La demande de contrat de prêt immobilier peut constituer une action complexe. De plus, il est judicieux de vous souscrire à des assurances pour pouvoir fructifier les euros investis.

L’assurance de prêt constitue une importance non négligeable de l’emprunt. Vous pouvez choisir de vous souscrire dans un établissement extérieur à celui de votre prêteur. Aussi, par définition, changer d’assurance de prêt en cours de remboursement du crédit est tout à fait possible. Si par exemple vous avez obtenu un prêt à la Banque Crédit Mutuel, vous pouvez vous souscrire à Generali. Toutefois, certaines grandes banques ont des filiales qui offrent des assurances.

Aussi, si vous optez pour le placement au sein d’une SCPI (Société civile de placement immobilier), vous pouvez obtenir facilement un prêt immobilier. Ce type de projet constitue une garantie de rentabilité pour les banques. Votre part d’action peut être moins onéreuse.

Nombreuses sont les sociétés de financement qui proposent de faibles taux d’intérêt. Banque Postale, Caisse d’épargne, Nortia, BNP (Banque nationale de Paris) Paribas, LCL (Le crédit Lyonnais), vous avez le choix.

La banque Crédit Mutuel

La Banque Crédit Mutuel vous propose en même temps un taux d’intérêt faible et des contrats d’assurance vie intéressants. D’ailleurs, elle possède une agence immobilière Crédit Immobilier qui peut vous aider à la sélection des meilleurs biens où investir. En passant par ce service, la mise en marche de l’obtention du prêt s’avère plus facile et rapide.

La Banque Postale

Pour la Banque Postale, votre projet constitue leur priorité. Elle vous accompagne étape par étape lors de votre premier placement de capital. La Banque Postale vous aide pour la sélection de résidences. De plus, même avec un euro, elle vous donne la possibilité d’entamer le marché de l’immobilier locatif. Par ailleurs, la Banque Postale en Île-de-France propose les assurances de la compagnie CNP (Code national des professions) Assurances. La part d’action de la banque chez cette dernière s’élève dans les 78,9 %, c’est pourquoi si vous choisissez CNP Assurances, le taux sera à partir de 0,08 %.

La Caisse d’épargne

Si vous optez pour la Caisse d’épargne comme banque, elle vous propose de nombreux contrats de placement immobilier. Elle vous aide à optimiser votre investissement en vous offrant des taux d’intérêt faibles, mais aussi la possibilité de faire des économies en même temps.

La BNP Paribas

Pour vous simplifier la vie, notamment lors d’une demande de prêt immobilier, BNP Paribas a mis en œuvre un site. D’ailleurs, toutes les informations utiles des contrats y sont accessibles et vous obtenez -50 % de remise sur les frais de vos dossiers. La BNP Paribas vous propose des taux adaptés à votre capital et vos revenus, pour ensuite vous accompagner tout au long de votre projet. Ainsi, il vous sera garanti d’obtenir un taux de rendement à plus de 6 %.

LCL

LCL est une banque basée en France qui propose ses services aux investisseurs dans le marché de l’immobilier. Vous pouvez directement passer dans l’une des agences de LCL pour vous faire accompagner de bout en bout dans votre placement (définition du meilleur projet, sélection du patrimoine, choix du taux d’intérêt selon l’action investie, etc.). Pour vous renseigner de chez vous, le site de LCL est à votre disposition. Ses experts vous répondent dans les plus brefs délais. D’ailleurs, Angle Neuf, filiale de LCL, vous accompagne aussi pour tous vos investissements immobiliers.

rendement-locatif

Exemple d'un projet réalisé en 2021 dans la ville de Marseille, 13004

  • Surface : 86m2
  • Budget : 237 720 €
  • Rentabilité brute moyenne : 7,57 
photo du rédacteur
  • Mickael ZONTA
  • Président, Investissement-Locatif.com

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • rendement/taux-de-rendement-interne-comment-le-calculer

    Comment calculer un indicateur aussi essentiel que le Taux de rendement interne (TRI) ? Découvrez-le dans cet article.

    Lire l'article
  • rendement/comment-calculer-le-rendement-net-dun-investissement-locatif

    Découvrez comment calculer votre rendement net. Nous faisons le point dans cet article.

    Lire l'article
  • rendement/rentabilite-locative-nette-calcul

    Vous aimeriez connaître les différentes méthodes et formules pour calculer votre rentabilité locative nette ? Nous vous les dévoilons dans cet article.

    Lire l'article

Faites le premier pas en prenant RDV.
Notre équipe gère tout le reste.

Prenez rendez-vous avec un de nos conseillers par téléphone, ou dans un de nos bureaux à Paris, Lyon ou Lille.