Prêt investissement locatif

Pourquoi un emprunt pour investissement locatif ?

Que vous ayez ou non de l'argent disponible, vous aurez besoin d'être solvable et d'avoir une capacité d'endettement. Dans la majorité des cas cela signifie que vous disposez de revenus réguliers, qui donneront aux banques la confiance nécessaire pour vous octroyer un prêt pour investissement locatif.

Si vous avez des disponibilités financières, devez-vous les placer dans un investissement immobilier et, plus particulièrement, locatif ? Bien sûr, la rentabilité locative de ce placement est intéressante, mais est-ce suffisant pour y placer vos économies alors que vous pouvez profiter d’un emprunt qui financera cet investissement à quasiment 100% ? Les taux sont suffisamment bas en 2018, actuellement, pour ne pas hésiter à profiter de ce levier. D’autant que, si votre investissement locatif est de qualité, il sera facilement défendable devant un banquier et le budget prévisionnel que vous lui présenterez lui apportera les garanties suffisantes, ne serait-ce que par le montant du bien et sa valeur locative. Par contre, votre seule contrainte : ne pas atteindre un taux d’endettement de 33% qui rebutera fatalement votre banquier (à noter que selon votre situation financière et votre patrimoine, votre banque pourra vous prêter au delà de 33%). Pour avoir rencontré des propriétaires disposant de patrimoines très importants, gardez à l'esprit que le levier du crédit est le meilleur pour vous enrichir avec l'immobilier.

 

Déduction des intérêt pour votre investissement locatif

L’autre avantage de faire appel à un emprunt est de pouvoir en déduire les intérêts : en location vide, ils seront déductibles de vos revenus fonciers, en location meublée non professionnelle, ils seront déductibles des revenus locatifs ; en location meublée professionnelle, ils seront déductibles des revenus globaux.

 

Quel genre de prêt pour investir dans l'immobilier ?

A vous de négocier avec les banquiers pour le prêt le plus intéressant : le taux, les frais de dossier et les pénalités de remboursement anticipé peuvent en effet se discuter. A vous, aussi, de choisir de disposer d’une assurance décès-invalidité et de choisir le type de taux : taux fixe ou taux variable (sélectionner alors un taux capé qui en limitera la possible réévaluation). Enfin, entre crédit remboursable (capital et intérêt répartis) ou in fine (le capital se rembourse en une seule fois, à une date programmée) avec une déduction maximale d’intérêts, là aussi, vos options doivent être bien réfléchies.

Découvrez nos réalisations : investissement locatif réalisé à Paris et contactez-nous pour affiner votre recherche.

 

photo du rédacteur
  • Mickael ZONTA
  • Président, Investissement-Locatif.com

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • credit-immobilier/credit-immobilier-expatrie

    Emprunter pour investir en France lorsqu'on est non-résident, c'est possible. Découvrez les spécificités liées au statut de non-résident, et les conditions d'emprunt en France.

    Lire l'article
  • credit-immobilier/investissement-locatif-faire-appel-a-un-courtier

    Pourquoi faire appel à un courtier pour son crédit immobilier ? Découvrez-le dans cet article.

    Lire l'article
  • credit-immobilier/effet-de-levier-immobilier

    Vous entendez des investisseurs parler de la magie de l'effet de levier. Mais vous ne savez pas de quoi il s'agit ni comment utiliser au maximum cet effet de levier pour développer votre patrimoine. Définition, information et techniques.

    Lire l'article

Faites le premier pas en prenant RDV.
Notre équipe gère tout le reste.

Prenez rendez-vous avec un de nos conseillers par téléphone, ou dans un de nos bureaux à Paris, Lyon ou Lille.