Investir en France : une bonne idée ?

Lorsque l’on recherche des placements, c’est évidemment pour réaliser des bonnes affaires. Les investisseurs sont toujours en quête de la bonne décision : la Bourse ? les placements bancaires ? l’Art ?

La pierre offre du concret qui rassure si on sait éviter quelques erreurs. On peut louer son bien, on peut bénéficier d’avantages fiscaux, et conserver le titre de propriété qui peut permettre de le revendre le moment venu.

Il faut alors décider dans quel type de bien et, surtout, dans quel secteur géographique. Investir en France  est une bonne opportunité avec de  belles raisons de le faire, en voici quelques-unes.

 

Des investissement immobiliers en France favorisés par des taux d’intérêt bas

La première vraie raison n’étonnera personne puisque c’est un fait très largement reconnu : les taux sur les crédits immobiliers, que l’on pensait au plus bas, ont encore connu une nouvelle baisse. Certains s’affichent désormais en dessous des 2% si vous savez négocier votre prêt immobilier.

Des calculs ont été réalisés et démontrent qu’un crédit de 200.000 euros effectué sur 20 ans permet, aujourd’hui, d’économiser jusqu’à 50.000 euros en rapport des crédits proposés autour de 2010.

 

Des prix immobiliers en phase de stabilisation

S’il fallait trouver une deuxième justification au fait d’investir en France, il faudrait citer, dans les priorités, le très bon niveau des prix. Une explication est cependant nécessaire car la chute des prix peut aussi faire peur à des investisseurs. Or, il s’agit, ici, d’une baisse des prix qui, maintenant, commence à se stabiliser et peut ainsi enlever toute crainte de perdre une partie de leur capital à ces investisseurs. Les prix, après avoir flambé, ont donc retrouvé des valeurs plus proches de la normale. On peut donc investir sans perdre son capital.

 

L’euro : une position favorable pour l’investissement

Si vous êtes à l’étranger, c’est une notion qui ne vous aura certainement pas échappé, à moins que votre monnaie ne soit la livre sterling. Mais la chute de l’euro face au dollar ou face au franc suisse, par exemple, permet, à des Français travaillant à l’étranger, ou à des étrangers eux-mêmes, de faire des placements immobiliers intéressants dans l’hexagone.

 

On pourrait trouver bien d’autres bonnes raisons à des investisseurs de choisir le dur comme priorité.

·         Par exemple, parce que les taux de rentabilité d’un investissement locatif s’établissent désormais autour de 3 à 5% - et encore, selon les quartiers, peut-on trouver mieux - bien au-dessus de ce que pourrait offrir un placement en assurance-vie qui se situe pourtant dans la tranche concurrente la plus haute (2,5 à 3%).

·         Ou parce que des avantages fiscaux sur le locatif ancien ou étudiant viennent encore en renforcer l’intérêt.

·         Ou parce que les possibilités locatives sont réelles pour peu que l’on fasse les bons choix, sur les biens les plus recherchés, dans les bons secteurs.

·         Ou encore parce qu’il est plus facile de récupérer son capital, lorsqu’on le souhaite.

Mais, entre taux d’intérêt, prix, valeur de l’euro, ces 3 premières causes se suffisaient déjà à elles-mêmes pour investir en France.

 

 

photo du rédacteur
  • Mickael ZONTA
  • Président, Investissement-Locatif.com

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • defiscalisation/loi-pinel

    Le dispositif Pinel existe pour encourager la construction de logements neufs et offre à ses bénéficiaires une défiscalisation sur 6, 9 ou 12 ans.

    Lire l'article
  • immobilier/l-immeuble-de-rapport

    L'immeuble de rapport est une possibilité d'investissement souvent oubliée. Cependant, si l'achat peut être assez élevé, il peut aussi rapporter beaucoup !

    Lire l'article
  • defiscalisation/loi-investissement-locatif

    Entre manque de logement et logements non entretenus, l’Etat propose déduction d’impôts et déduction de charges afin d’attirer les investisseurs. Différentes lois sont en place, selon les immeubles et évoluent au cours des années et des besoins.

    Lire l'article

Faites le premier pas en prenant RDV.
Notre équipe gère tout le reste.

Prenez rendez-vous avec un de nos conseillers par téléphone, ou dans un de nos bureaux à Paris, Lyon ou Lille.