Les avantages d’investir en France en tant qu’expatrié

Nombreux sont les expatriés qui choisissent leur pays d’origine pour réaliser un investissement immobilier locatif. Les Français ne dérogent pas à la règle. Pour certaines personnes, le fait de ne pas être présentes sur place pour la gestion de toutes les démarches les refroidit. La méconnaissance du marché, la distance et le décalage horaire sont autant de facteurs qui complexifient la prise de décision. Pourtant, investir dans la pierre en France depuis un pays étranger est tout à fait réalisable. Non seulement ce type de projet s’avère plus simple qu’il n’y paraît, mais semble également très avantageux. Voici pourquoi.

Un investissement sécurisé

Si l’immobilier est très prisé aussi bien par les résidents français que par les expatriés, c’est qu’il s’agit d’un investissement sécurisé. Contrairement à celle des autres placements financiers, sa volatilité reste très faible, et son taux de rentabilité élevé. Pour cause, ce type de projet est décorrélé de l’évolution du marché financier international. Son taux de rendement ne risque pas de chuter drastiquement en période de crise financière. Il demeure ainsi une valeur sûre. Il a le mérite de posséder le meilleur rapport rentabilité sécurité.

Si vous êtes expatrié et que vous souhaitez faire fructifier votre argent de façon sécurisée, l’investissement immobilier locatif en France est un choix pertinent. Le taux de rentabilité brut de ce type de placement peut atteindre 6 %. Tout dépend effectivement de l’emplacement et du type du bien immobilier. Ainsi, la fourchette moyenne se situe entre 3 % et 6 %.

Investir dans l’immobilier locatif en France en tant que non-résident vous permet donc de mettre à l’abri votre épargne. Il s’agit non seulement d’un moyen de vous constituer un patrimoine immobilier, mais également de préparer votre retraite en vous assurant des revenus supplémentaires.

Investir dans un marché dynamique

Vous avez besoin d’un bien immobilier en vue d’en faire votre résidence principale (ou résidence secondaire) après votre expatriation ? Vous souhaitez faire fructifier l’argent que vous gagnez à l’étranger pour mieux préparer votre retraite ? Ou vous voulez vous constituer un patrimoine immobilier que vous pourrez transmettre par la suite ? Les raisons d’investir dans l’immobilier durant la période d’expatriation ne manquent pas. Cependant, il ne faut pas choisir n’importe quel pays. Privilégiez un marché dynamique pour réussir vos investissements immobiliers locatifs.

Par rapport à de nombreux autres pays, la France a le mérite d’offrir un marché immobilier très dynamique, stable et favorable.

Des villes attractives et dynamiques, comme Paris, Marseille, Bordeaux, Lille, Lyon et leurs banlieues, offrent une très forte demande locative tout au long de l’année. C’est l’assurance de percevoir des revenus réguliers. Par ailleurs, plutôt que d’investir à l’étranger (pays de résidence), privilégier votre pays d’origine vous permet de bénéficier des recettes locatives en euros, une devise valorisée à l’échelle mondiale. Vous pourrez aussi profiter d’une plus-value immobilière intéressante si vous envisagez de revendre votre bien immobilier ultérieurement.

Même durant le contexte exceptionnel de la crise sanitaire, l’immobilier français a prouvé sa résilience, avec une hausse de prix immobilier d’environ 6,5 %, contre 4,8 % en 2019.

En outre, en réalisant un investissement immobilier locatif en France en tant que français expatrié, votre projet sera entièrement sécurisé. L’acquisition est finalisée par un acte notarié, et tous les processus de vente immobilière encadrés par des démarches légales strictes. Tous les documents officiels, comme le Diagnostic de performance énergétique (DPE), le cadastre, l’acte de propriété, l’offre de vente, le compromis de vente, la promesse de vente et l’acte authentique seront à signer de manière dématérialisée.

Bénéficier d’une fiscalité immobilière avantageuse grâce au statut LMNP

En faisant le choix d’investir en France en tant que français expatrié comme pour un résident, vous bénéficiez aussi d’avantages fiscaux très attractifs grâce au dispositif LMNP (Location meublée non professionnelle).

Quels sont les avantages de l’investissement en LMNP ?

Comparé à la nue-propriété et au vide, le statut LMNP s’avère très intéressant. Ce régime vous permet de profiter d’une déduction des charges associées à la location meublée, comme les intérêts d’emprunt, les frais de notaire, la taxe foncière, et les dépenses liées aux diverses réparations et à l’entretien.

Le dispositif LMNP vous permet aussi d’amortir le prix d’achat de votre bien immobilier. De même, en tant que propriétaire bailleur expat, vous bénéficiez de la récupération de la TVA (Taxe sur la valeur ajoutée) à 20 %.

Concrètement, les avantages fiscaux varient en fonction du régime fiscal choisi. Si vous optez pour le régime fiscal micro BIC (Bénéfices industriels et commerciaux), vous pourrez profiter d’un abattement de 50 % sur vos revenus locatifs. De ce fait, seule la moitié de vos recettes locatives est soumise à l’imposition.

Avec le régime réel, l’investisseur expat peut déduire les charges et les amortissements des frais relatifs à l’achat. Ce qui permet de diminuer les revenus imposables et, par conséquent, les impôts.

Opter pour le dispositif de défiscalisation immobilière LMNP, c’est donc créer un déficit afin de profiter d’une limitation de l’imposition sur votre recette locative. Outre l’avantage lié à la fiscalité immobilière, sachez qu’un logement meublé, contrairement à une propriété nue, peut être loué plus rapidement et à un prix plus élevé.

Investissement en location meublée non professionnelle : comment ça marche ?

Les biens immobiliers neufs n’offrent pas d’avantages fiscaux pour les expatriés. De ce fait, vous devez vous tourner vers les logements anciens.

Investir en location meublée non professionnelle en tant que français expatrié consiste donc à faire l’achat d’une propriété ancienne en France, puis à la mettre en location meublée. Dans ce cas, il est nécessaire de respecter le minimum d’ameublement exigé par la loi ALUR (Accès au logement et pour un urbanisme rénové). Vous devenez alors propriétaire expat d’un bien meublé tout en percevant des revenus locatifs moins imposés.

Quand la location prend fin, vous pouvez, en tant que propriétaire expat, récupérer la propriété pour la revendre. Il est également possible d’en faire votre résidence principale lors de votre retour d’expatriation en France.

Pour bénéficier du statut LMNP, les revenus générés par votre projet immobilier locatif ne doivent pas dépasser 23 000 €/an, ou 50 % de vos revenus globaux.

Profiter des conditions d’emprunt intéressantes

Comme tout résident français, les expatriés peuvent profiter de conditions d’emprunt intéressantes pour le financement de leur investissement immobilier locatif. Certains établissements bancaires restent certes réticents pour octroyer un crédit immobilier aux non-résidents. Cependant, de nombreuses banques sont plus enclines à accorder un prêt lorsqu’il s’agit de réaliser un projet immobilier locatif.

En 2021, le taux d’emprunt était historiquement bas, soit 1,2 % pour un crédit immobilier sur 20 ans. Actuellement, ce taux avoisine les 2 %.

Même si les taux d’intérêt proposés par les organismes bancaires pour les expatriés sont un peu plus élevés, les conditions restent très favorables aux investissements immobiliers locatifs.

Bien sûr, les banques évaluent plusieurs paramètres avant d’octroyer un crédit immobilier, comme la capacité d’endettement et le montant de votre apport. Elles examineront de près votre situation et s’assureront que vous disposez d’un contrat de travail. Elles peuvent également exiger des garanties que ce soit à un investisseur résident ou à un expat.

Vous devez donc monter un dossier solide. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, n’hésitez pas à solliciter l’aide d’un courtier en crédit immobilier. Ce spécialiste est le mieux placé pour dénicher la meilleure banque selon votre situation et vos besoins. Bon négociateur, il sera en mesure de vous aider à obtenir les meilleures conditions d’emprunt possible concernant notamment le type de crédit, le taux d’emprunt et la durée.

Un accompagnement à distance prometteur et rentable

L’investissement immobilier locatif en France est un placement à la fois rentable et sécurisé. Il serait dommage de ne pas en profiter durant votre expatriation sous prétexte qu’investir à distance paraît complexe. En effet, il existe actuellement de nombreuses agences immobilières spécialisées dans l’investissement immobilier locatif pour expatriés.

Ces agences immobilières accompagnent, à distance, tout investisseur immobilier expatrié dans son projet. Elles mettent à votre disposition une plateforme digitale sécurisée où vous pourrez suivre depuis l’étranger l’avancée de vos investissements immobiliers.

Chaque étape de votre investissement locatif est effectivement pilotée par des spécialistes immobiliers locaux. Ils prennent en charge la sélection des offres, les visites des biens immobiliers, la négociation de prix, la demande de crédit pour le financement, toutes les démarches liées à l’achat et à la mise en location et la collecte des loyers. De ce fait, vous pouvez profiter d’un investissement immobilier clé en main durant votre expatriation.

Investir en SCPI pour éviter les contraintes de gestion locative

Également appelée « pierre papier », la SCPI (Société civile de placement immobilier) permet aux non-résidents d’investir en immobilier sans contraintes de gestion locative. C’est la société de gestion commercialisant les SCPI qui s’occupent de toutes les opérations chronophages et complexes à votre place. Elle prend en charge la collecte des loyers et leur distribution aux détenteurs de parts. D’ailleurs, vous n’avez pas besoin de visiter des biens immobiliers physiques, car tout est dématérialisé.

L’investissement en SCPI est accessible à toute personne en expatriation. De même, il convient à tout type de budget. Vous pouvez, par exemple, réaliser un investissement à partir de 100 €. En outre, le fait d’être investisseur expat ne vous empêche pas d’emprunter pour financer vos investissements immobiliers et ainsi profiter d’un taux d’intérêt attractif. Dans ce cas, il est possible de faire jouer l’effet de levier du crédit. Vous rembourserez alors une bonne partie de vos échéances bancaires grâce aux loyers perçus.

En faisant le choix d’investir en SCPI en tant qu’expatrié, vous pourrez profiter de la stabilité économique de la France. Également, vous tirez profit de la rentabilité de ce type de placement. Son taux de rendement net peut en effet aller jusqu’à 6 %, un rendement largement supérieur à celui des assurances vie ou des livrets A.

En termes de fiscalité, un investissement en SCPI reste également intéressant pour les non-résidents. En effet, les procédures administratives relatives à l’imposition s’avèrent plus simples, en comparaison avec un placement immobilier locatif classique. De plus, vous pouvez opter pour une SCPI possédant un parc immobilier basé en dehors de France. Étant investisseur expat, vous ne serez pas alors soumis à l’impôt en France.

Concernant la mutualisation du risque, la société civile de placement immobilier permet aux expatriés de profiter d’une forte diversification de leur patrimoine. Pour cause, les parcs immobiliers des SCPI sont constitués de centaines d’actifs répartis dans différentes villes, aussi bien en France qu’à l’étranger.

En outre, la gestion du parc immobilier est assurée par des équipes d’experts ayant une solide connaissance des marchés immobiliers en France et ailleurs. La sélection rigoureuse de locataires sérieux et fiables permet aux SCPI de minimiser le risque d’exposition au non-paiement des loyers et aux vacances locatives.

Bref, investir en France en tant que non-résident comporte de nombreux avantages. Vous profitez d’un marché dynamique pour vous constituer un patrimoine durable, qui peut vous servir de résidence principale lors de votre retour d’expatriation. Les revenus générés par la location de votre bien immobilier (loyers) vous permettront également de préparer tranquillement votre retraite. Afin d’améliorer davantage le rendement de votre investissement immobilier locatif, vous pourrez tirer parti du dispositif de défiscalisation immobilière LMNP. Par ailleurs, vous pouvez confier la gestion locative à une agence immobilière spécialisée.

photo du rédacteur
  • Mickael ZONTA
  • Président, Investissement-Locatif.com

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • investissement-immobilier-pour-expatries

    Bon nombre d’expatriés français investissent dans l’immobilier en France. Cependant, réaliser des investissements immobiliers en France en étant à distance n’est pas une mince affaire. Voici nos conseils pour simplifier vos démarches et rentabiliser votre

    Lire l'article
  • credit-immobilier/credit-immobilier-expatrie

    Emprunter pour investir en France lorsqu'on est non-résident, c'est possible. Découvrez les spécificités liées au statut de non-résident, et les conditions d'emprunt en France.

    Lire l'article
  • expatrie/investir-en-france-quand-on-est-expatrie

    Comment investir en France quand on est non-résident ? La distance et l'éloignement compliquent les choses, mais c'est possible. Voici nos conseils pour que vos projets soient réussi, même si vous les menez à plusieurs dizaines de milliers de kilomètres.

    Lire l'article

Faites le premier pas en prenant RDV.
Notre équipe gère tout le reste.

Prenez rendez-vous avec un de nos conseillers par téléphone, ou dans un de nos bureaux à Paris, Lyon ou Lille.