Investir dans l'immobilier avec un petit budget

Comment démarrer un investissement dans l’immobilier si vous avez un budget limité ? Voilà une question qui revient toujours pour les nouveaux investisseurs. Nombreux sont ceux qui recherchent un business fructifiant, sans pour autant posséder une bourse importante. Toutefois, il est tout à fait possible d’investir dans le locatif pour vous constituer un patrimoine. D’ailleurs, votre rentabilité dépend de vos choix en ce qui concerne le type de projet, l’emplacement, le logement et le montant nécessaire. Il peut s’agir d’un achat de résidence principale, de place de parking, d’actions dans une SCPI (Société civile de placement immobilier), de crowdfunding, etc. C’est dans cette optique que l’article suivant a été écrit. Retrouvez tous nos conseils pour investir dans l’immobilier avec un petit budget.

Les placements financiers

Avant de vous lancer dans des placements immobiliers, il est important de comprendre les différents types d'investissements financiers disponibles. Parmi eux, on retrouve la bourse, les actions, l'assurance vie, les SCPI, l'ETF, et le crowdfunding immobilier.

. La bourse est un marché où sont échangées des actions de sociétés. Ce sont des placements d'argent à risque, mais qui peuvent offrir un rendement élevé à long terme et des avantages indéniables.

. Les actions sont des parts de propriété d'une entreprise. En achetant des actions, vous devenez actionnaire et pouvez bénéficier des bénéfices de l'entreprise sous forme de dividendes.

. L'assurance vie est un contrat d'épargne qui permet de se constituer un capital sur le long terme. Elle offre une grande flexibilité et peut être un bon choix pour ceux qui cherchent à épargner pour leur retraite ou pour transmettre un patrimoine.

. Les SCPI permettent d'investir dans la pierre sans avoir à gérer les biens. Vous achetez des parts de la SCPI et recevez des revenus réguliers provenant des loyers.

L'ETF (Exchange Traded Fund) est un fonds de placement qui suit un indice boursier. Il permet d'investir sur le marché boursier à moindre coût.

. Le crowdfunding immobilier est une forme d'investissement participatif qui permet d'investir dans des projets immobiliers en échange d'un rendement sur les différents investissements.

 

 

Choisir des projets adaptés à votre capital

Démarrer un premier projet suscite de la peur chez un investisseur. Surtout lorsqu’il s’agit d’un placement important présentant des risques de non-rentabilité. Dans le secteur de l’immobilier, diverses options sont possibles. Votre rentabilité dépend alors des projets choisis.

Prendre en compte votre apport personnel vient en amont. En effet, connaître votre capacité financière vous permet de choisir le ou les bon investissements immobiliers à effectuer. D’ailleurs, il faut savoir que le seul placement d’argent qui permet l’obtention de crédit à la banque s’avère être l'investissement dans la pierre . De ce fait, pour bénéficier d’un emprunt, vous devez choisir un business garantissant votre rentabilité. Pour ce faire, vous pouvez placer votre argent dans un bien présentant un rendement locatif élevé.

Il existe quelques critères qui rendent un bien rentable. L’emplacement doit être défini au préalable. En France, de nombreuses communes affichent des bénéfices locatifs non négligeables et un taux de rendement locatif élevé. Toutefois, pour un investisseur à bourse limitée, choisir les grandes localités semble moins conseillé. Ces villes affichent des prix de logements très élevés. Notamment à Paris, il faut environ 10 177 euros le mètre carré. Il est donc judicieux de choisir un bien dans les banlieues. De plus, ces dernières proposent un cadre de vie plus serein et plus calme que dans la métropole.

En ce qui concerne la superficie, il est indéniable de dire qu’elle joue un rôle important dans les coûts. Un studio est nettement moins onéreux qu’une maison trois-pièces. De plus, une année de mise en location suffit pour prouver l’efficacité du projet. Très recherché par les jeunes étudiants, le studio idéal s’avère celui qui est proche des campus universitaires et des entreprises.

D’autres options peuvent être envisagées. Le marché de l’investissement immobilier vous permet d’investir dans des sociétés ou des plateformes d’achat par bourse, même avec un budget limité. Vous devez alors tenir compte des risques que peut présenter chaque types d'investissements.

Logement ancien, un bon investissement pour les projets à petit budget

Moins onéreux et plus rentable, le bien ancien présente une rentabilité assez élevée. Pour un investisseur ne possédant que quelques euros, ce type de bien est le plus adapté.

Lorsque vous prévoyez de mettre en location un appartement ou une maison, vous devez prendre en compte le cadre de vie offert aux locataires. Ainsi, pour investir dans l’ancien, il est souvent nécessaire d’effectuer des travaux de rénovation. Dès lors, le montant de vos dépenses peut augmenter. Toutefois, l’avantage d’investir dans l’immobilier, c’est que vous pouvez bénéficier d’un emprunt auprès d’une banque ou d’une société de prêt. Autrement dit, vous pouvez profiter de l’effet de levier. Désignant l’utilisation de l’endettement pour augmenter votre capacité à investir, ce dernier est une technique utilisée par tous les investisseurs.

Pour ce faire, vous devez démontrer, en premier lieu, votre capacité d’autofinancement. En effet, ces institutions financières ont besoin d’avoir l’assurance que votre apport peut subvenir à vos mensualités. Ainsi, il est nécessaire de faire le calcul de vos dépenses par rapport aux loyers. Il est à noter que le crédit immobilier est indissociable avec l’assurance emprunteur. Cette dernière a pour fonction de permettre le paiement du capital restant dû.

À savoir que les travaux de rénovation vous permettent de rendre le patrimoine fonctionnel pour vos locataires.

Une place de parking, une cave, des biens immobiliers rentables

Généralement, lorsqu’il s’agit d’un investissement dans l’immobilier, les logements viennent toujours en tête. Cependant, vous devez savoir qu’il est également possible d’investir dans des places de parking ou des caves.

Moins coûteuse qu’un appartement ou une maison, la place de parking s’avère intéressante pour investir dans l’immobilier. Le prix de vente s’élève en moyenne à 25 432 euros, mais il dépend des villes. Ainsi, le montant peut varier de 8 000 euros à 31 900 euros. Cet investissement locatif peut cumuler. La gestion s’avère facile, et les risques de dégradation et les charges sont faibles. Pour optimiser votre projet, privilégiez les centres-villes et les parkings de type sous-sol.

Dans la même optique que les parkings, les caves constituent aussi des biens immobiliers intéressants. Très recherchées dans les métropoles, comme Paris, elles servent à stocker des affaires à titre personnel ou professionnel pour une courte ou longue durée. Le montant en euros va dépendre de la superficie, mais ils varient entre 1 500 euros et 4 000 euros. Le taux de rendement brut en une année peut grimper jusqu’à 13 %.

investir-avec-un-petit-budget

Choisir l’investissement dans une SCPI

Récemment défini comme le meilleur placement, l’achat d’une part d’action dans une société civile de placement immobilier détient une rentabilité conséquente. Nécessitant peu de ressources, vous pouvez investir dans une SCPI avec un capital limité. De nombreuses sociétés proposent des actions dès 200 euros. Ainsi, les revenus versés sont en fonction de votre apport.

Vous pouvez également investir dans une société civile de placement immobilier avec un prêt immobilier. D’ailleurs, le tiers des collectes en SCPI est réalisé grâce à un crédit immobilier. Cette technique permet d’obtenir un meilleur rendement pour une durée de plus de 5 ans.

Par ailleurs, la société se charge de tout, que ce soit la gestion locative, les dossiers administratifs et la recherche de locataires. Rentable, investir dans la SCPI s’avère idéal pour un premier investissement avec une bourse limitée.

Investir dans le crowdfunding

Moins concret que la collecte de loyers, investir dans le crowdfunding commence à susciter l’intérêt des plus curieux chaque année. Le principe de cette pratique se base sur le financement participatif. Il se fait uniquement en ligne, sur des plateformes.

Le porteur de projet finance une partie d’un programme de construction immobilière en faisant appel à des investisseurs. Ces derniers vont lui prêter une somme d’argent et il les remboursera au bout d’une courte durée (entre 6 à 8 mois). Cette pratique permet le financement de différentes opérations immobilières, comme la construction, la rénovation ou la location.

Investir dans une chambre de bonne

Les chambres de bonne, souvent situées dans les combles des immeubles anciens, représentent une autre option pour investir dans la pierre avec un petit budget. Bien que leur surface soit généralement réduite, elles sont très demandées dans les grandes villes où l'espace est limité. Leur coût d'achat est souvent inférieur à celui des appartements traditionnels, ce qui les rend accessibles aux investisseurs disposant d'un petit budget. De plus, elles peuvent offrir un rendement (perçu par la mise en location) très intéressante, notamment si elles sont bien situées.

Investissement dans un studio

Pour ceux qui disposent d'un budget légèrement plus conséquent, l'investissement dans un studio peut être une option intéressante. Ces logements compacts sont particulièrement prisés dans les zones urbaines denses où la demande pour ce type de logement est élevée. Bien que leur coût soit souvent plus élevé que celui des chambres de bonne ou du parking, ils sont toujours plus abordables que les appartements plus grands, ce qui les rend accessibles aux investisseurs soucieux de leur budget. De plus, ils offrent souvent une rentabilité locative élevé, notamment dans les villes universitaires où la demande pour ce type de logement est constante.

 

Les différents types investissements immobilier via la bourse

Si vous disposez d'un budget plus conséquent et que vous êtes à l'aise avec les marchés financiers, les placements dans la pierre via la bourse peuvent être une option intéressante. Il existe plusieurs façons d'investir dans la pierre via la bourse, notamment par le biais des actions immobilières et des fonds d'investissement immobilier. Il est important de noter que l'investissement dans la pierre via la bourse comporte des risques, notamment le risque de volatilité des prix et le risque de perte en capital. Il est donc essentiel de bien se renseigner et de consulter un conseiller financier avant de se lancer dans ce type d'investissement.

Choisir les actions immobilières

Placer son argent dans des actions immobilières est une autre stratégie à considérer pour ceux qui disposent d'un petit budget. Les actions immobilières sont des parts de sociétés qui possèdent, exploitent ou financent des biens immobiliers. En achetant des actions immobilières, Vous pouvez bénéficier de leurs revenus sans avoir à vous soucier de la gestion de ces actifs. De plus, les actions immobilières sont généralement moins chères que l'achat de biens immobiliers, ce qui les rend accessibles à petit budget.

Les fond d'investissements 

Les fonds d'investissement immobilier, également connus sous le nom de REITs (Real Estate Investment Trusts), sont des sociétés qui possèdent et gèrent un portefeuille de biens immobiliers. En investissant dans un REIT, vous pouvez diversifier votre patrimoine immobilier et bénéficier des recettes générés par les loyers et la vente de biens immobiliers.

Investir en viager et co-investissement avec des revenus partagés

Si vous disposez d'un budget plus conséquent et que vous êtes en quête de recherche stratégique d'investissement immobilier innovant alors le viager et le co-investissement peuvent être une solution dans votre stratégie.

Investissement en viager

Le viager est une forme d'achat immobilier qui implique le paiement d'une rente à un vendeur jusqu'à son décès. En échange, l'investisseur devient propriétaire du bien à la mort du vendeur. Cette forme d'investissement peut être intéressante pour ceux qui disposent d'un flux de gain régulier et qui sont prêts à attendre pour prendre possession du bien. Cependant, avoir recours à ce type de placement comporte des risques, notamment le risque de longévité du vendeur, et il est donc important de bien se renseigner avant de se lancer dans ce type d'investissement.

Co-investissement avec des revenus partagés

Le co-investissement consiste à acheter une propriété avec d'autres investisseurs, ce qui se traduit par un partage des recettes d'argent générer par la location. Les coûts d'achat et l'argent généré par le bien sont partagés entre les co-investisseurs en fonction de leur part d'investissement. Cette forme d'investissement peut permettre de diversifier votre patrimoine immobilier et de réduire votre risque en partageant les coûts et les recettes locatives avec d'autres investisseurs. Cependant, le co-investissement nécessite une bonne communication et une gestion rigoureuse pour s'assurer que les intérêts de tous les co-investisseurs sont pris en compte.

Il est important de noter que ces formes d'investissement immobilier sont plus complexes que l'achat traditionnel de biens et nécessitent une bonne connaissance du marché immobilier et des réglementations en vigueur. Il est donc recommandé de consulter un conseiller financier ou un expert en investissement locatif avant de se lancer dans ces types d'investissement.

photo du rédacteur
  • Mickael ZONTA
  • Président, Investissement-Locatif.com

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • kpi-immobilier

    Les indicateurs clés de performance (KPI) immobiliers sont des outils essentiels pour mesurer la performance d'un investissement immobilier et identifier les domaines d'amélioration. En suivant des KPI tels que le ROI, le RNE, le TRI, le flux de trésorerie et le GLM, les investisseurs, les gestionnaires immobiliers et les agences immobilières peuvent prendre des décisions éclairées pour maximiser leurs profits et leur rentabilité.

    Lire l'article
  • avantage-sci-location

    La Société Civile Immobilière (SCI) est une structure juridique prisée pour l’investissement locatif, offrant des avantages en termes de gestion, fiscalité et transmission patrimoniale. En créant une SCI, vous optimisez l’administration de vos biens, profitez d’avantages fiscaux spécifiques et simplifiez la mutation de votre patrimoine, particulièrement bénéfique pour la location meublée.

    Lire l'article
  • sci-et-taux-d-endettement-personnel

    La SCI, un outil pour optimiser vos investissements immobiliers locatifs. La Société Civile Immobilière (SCI) permet de structurer et de gérer votre patrimoine immobilier de manière plus efficace, tout en optimisant votre taux d'endettement personnel. Ce qui vous permet d'accéder plus facilement à des crédits immobiliers et à des conditions de prêt plus avantageuses, tout en sécurisant vos investissements.

    Lire l'article

Faites le premier pas en prenant RDV.
Notre équipe gère tout le reste.

Prenez rendez-vous avec un de nos conseillers par téléphone, ou dans un de nos bureaux à Paris, Lyon ou Lille.