Que faire avec 30 000 euros : Dans quoi investir cette somme en 2024 ?

que-faire-avec-30000-euros

30 000 euros à la banque ? Pourquoi ne pas les investir au lieu de les stocker ? Mais "Que faire avec 30 000 euros" ? Il existe une multitude de possibilités. Produit d'assurance vie, investissement en bourse, livret d'épargne, plan d'épargne, investissement immobilier, locatif, SCPI, crowdfunding... Chacun d'entre eux a ses points forts et ses points faibles. Vous devez choisir la meilleure alternative selon votre profil et votre objectif. Vous devez aussi penser aux risques associés à chaque possibilité.

Pour vous aider à faire un choix sans le regretter, dans cet article, notre entreprise vous présente les différents types d'investissements possibles avec 30 000 euros. Nous aborderons leurs avantages et leurs inconvénients. Nous vous donnons également des conseils pour choisir le placement le plus bénéfique. 

Quelles sont les différentes options pour investir ses 30 000 euros ?

Pour investir vos 30 000 euros, voici les différentes options possibles :

Le livret bancaire

Investir vos 30 000 euros dans des livrets bancaires peut sembler attrayant pour sa sécurité et sa liquidité immédiate. Les avantages résident dans la garantie de capital et la faible exposition au risque.

Les livrets bancaires sont plus simples. Ils sont accessibles. Ils offrent un rendement sûr, bien que modeste. Cependant, les taux d'intérêt des livrets bancaires sont inférieurs à d'autres options d'investissement. Ce qui peut limiter les gains potentiels. De plus, avec l'augmentation des prix, le rendement réel peut être négatif. Ce qui signifie que le livret bancaire est uniquement avantageux pour constituer un fonds d'urgence ou pour des projets à court terme. Mais ce n'est pas la meilleure solution pour faire fructifier votre capital à long terme.

L'assurance-vie fond euros

Premier moyen d'épargne en France, investir vos 30 000 euros dans une assurance-vie fonds euros est une stratégie prudente. Il offre sécurité et potentiel de croissance. Les avantages résident dans la diversification des investissements. En effet, votre placement sera composé d'obligations et de titres à faible risque. Mais vous bénéficierez également d’une fiscalité avantageuse sur les gains. De plus, les contrats sont plus flexibles à gérer. Ils permettent de bénéficier d'avantages successoraux intéressants. 

Cependant, notez que pour un produit d'assurance-vie fonds euros, vos rendements peuvent être modestes par rapport à des placements comme les actions. Voilà pourquoi, avant de se décider, vous devez bien évaluer votre profil d'investisseur et vos objectifs financiers.

L'assurance-vie en unité de compte

Investir vos 30 000 euros dans une assurance-vie en unités de compte vous offre un rendement plus élevé par rapport aux fonds en euros. Cette option peut aussi être intéressante, car vous conserverez les avantages fiscaux et une certaine souplesse dans la gestion. En effet, les unités de compte se distinguent en différents placements comme les actions, les obligations ou les SCPI. Ils offrent donc une diversification accrue. 

Même si l’assurance-vie en unités de compte est avantageuse, sachez que la diversification s'accompagne d'un risque de perte en capital. Les performances de votre investissement dépendent des fluctuations des marchés financiers.

un investisseur

Le contrat de capitalisation ou bon de capitalisation

Investir vos 30 000 euros dans un contrat de capitalisation est également faisable.

Le contrat de capitalisation est un placement financier proche de l’assurance-vie, dont il s'inspire dans son fonctionnement. La seule différence est qu’il ne se repose pas sur l’aléa lié à la durée de vie du souscripteur.

Le contrat de capitalisation offre une grande souplesse dans la gestion de votre investissement. Vous pouvez choisir parmi différents supports d'investissement :

  • monosupport investi sur un fonds en euros uniquement

  • multisupport investi sur des supports en unités de compte et en fonds en euros (parts de SICAV, FCP, SCPI, etc.)

Cependant, sachez que les frais de gestion d’un contrat de capitalisation sont souvent plus chers. Si la performance des marchés financiers est mauvaise, vous risquez de perdre en capital.

Bon à savoir : le contrat de capitalisation peut être souscrit par une personne morale (société, association, etc.).

Le PEA (plan épargne action)

Vous pouvez épargner vos 30 000 euros sur un PEA ou Plan d’Épargne en Action (PEA). Ce type d’investissement vous permet de réaliser des plus-values non fiscalisées à condition que les fonds restent au sein du PEA pendant au moins cinq ans. Une fois cette durée écoulée, vous pouvez récupérer votre investissement sans fiscalité.

Bon à savoir : contrairement à une assurance-vie, le Plan d’Épargne en Action n’offre aucun support 100 % garanti en dehors du compte espèce non rémunéré. Le compte espèces du PEA est plutôt destiné à accueillir des liquidités en attente de réinvestissement rapide.

L’immobilier dit “pierre papier” (SCPI, OPCI, SIIC)

Vous pouvez investir vos 30 000 euros dans l'immobilier pierre papier comme les SCPI (Société Civile Placement Immobilier), OPCI ou SIIC. L’investissement pierre papier vous permet de participer à l'immobilier sans gérer directement les biens. 

  • Les SCPI vous permettent d'investir dans un parc immobilier pour vous créer des revenus locatifs complémentaires. Ils offrent des rendements réguliers sous forme de dividendes. Ils permettent d'investir dans l'immobilier locatif avec un faible ticket d'entrée, à partir de 200 euros.

  • Les OPCI sont plus diversifiés, car ils vous permettent d’investir dans d'autres actifs. Ainsi, vous diversifiez votre patrimoine.

  • Les SIIC sont des sociétés cotées en bourse. Ce type de placement consiste à acheter des parts de la société foncière et percevoir des dividendes. La SIIC n’est pas concernée par l'impôt sur les entreprises.

Le crowdfunding immobilier

Ces dernières années, le crowdfunding immobilier est devenu très populaire. Cet investissement participatif est proposé sur de nombreuses plateformes agréées. Il permet d’investir dans l’immobilier avec plusieurs autres investisseurs.

Dans un crowdfunding immobilier, des promoteurs immobiliers mettent en ligne leur projet d'investissement (immeuble de rapport, appartements, studio, immeuble de bureaux, maisons, etc.) via des plateformes spécialisées. L'investisseur visite alors cette plateforme pour choisir le placement qui l'intéresse. Ce qui lui permet de devenir copropriétaire.

En choisissant le crowdfunding immobilier, l'investisseur percevra des loyers locatifs et des intérêts. Leur valeur dépend du montant des parts qu'il a apportées pour le projet. Un rendement intéressant, une diversification de l'épargne et une sécurité, voilà les principaux avantages qu'apporte le crowdfunding immobilier.

Les placements alternatifs comme les crypto-monnaies 

Pour faire fructifier votre argent, vous pouvez investir vos 30 000 euros dans des placements alternatifs comme les crypto-monnaies par exemple. Mais de quoi s'agit-il ?

L’investissement en crypto-monnaies consiste à acheter, détenir et vendre des actifs numériques sur des plateformes d’investissement spécialisées. Il est basé sur les nouvelles technologies. Mais les cryptomonnaies peuvent également être échangées sans l’intervention d’un tiers. Il permet donc de réaliser des transactions de biens et de services en substitut des monnaies classiques.

Même si l’investissement en crypto actifs est tentant, sachez qu'il est risqué. Les cryptos sont des actifs numériques très volatils. Leurs cours peuvent fluctuer très rapidement à la hausse, comme à la baisse. Voilà pourquoi vous devez faire très attention.

L'investissement immobilier locatif

Vous pouvez investir vos 30 000 euros dans l'immobilier locatif. Cet investissement peut se faire en achetant un bien immobilier destiné à la location, généralement financé par un prêt immobilier. 

L'immobilier est très avantageux, car il offre un potentiel de rendement stable. En investissant dans l’immobilier locatif, vous bénéficiez des revenus réguliers grâce aux loyers. De plus, la valeur des propriétés augmente avec le temps, augmentant ainsi le patrimoine. Toutefois, notez que l’immobilier implique des coûts d'entretien et des risques. Parmi les risques les plus fréquents, les vacances locatives sont les plus importantes.

Le livret d'épargne

Pour votre épargne de disponibilité, vous pouvez investir une partie de votre argent sur des livrets d’épargne comme le livret A ou le LDDS par exemple. D’ailleurs, depuis l’année dernière, les taux du Livret A et du Livret de Développement Durable et Solidaire ont atteint les 3 %.

Selon une estimation, il paraît que cette rémunération perdurera jusqu’au moins en 2025.
Bon à savoir : pour bien investir vos 30 000 euros, nous vous conseillons de diversifier votre épargne au lieu de tout investir sur des livrets.

Parmi les options possibles, quels sont les investissements qui rapportent le plus avec 30 000 euros ?

Vous recherchez les meilleurs placements qui rapportent le plus et vous vous demandez que faire avec 30 000 euros ? Parmi les possibilités mentionnées ci-dessus, l’immobilier est la plus crédible. En effet, ce placement est à la fois stable, fiable et tangible. Il vous donne la possibilité d’investir à crédit pour démultiplier votre potentiel de rentabilité.

Investissement dans l'immobilier locatif

Quel type de bien immobilier investir avec 30 000 euros ?

Beaucoup pensent qu’avec 30 000 euros, ils ne peuvent pas investir dans un bien immobilier. Mais cette idée est totalement fausse. Dans certaines villes de la France, comme à Saint-Etienne par exemple, vous pourrez acheter un studio ancien par exemple, voire un 2 pièces avec 30 000 euros. En effet, tout dépend de la localisation et de la demande locative. 

Utiliser ses 30 000 euros comme apport pour financer l'achat d'un bien immobilier

Vous souhaitez devenir propriétaire d'un bien un peu plus grand ? Vous pouvez utiliser les 30 000 euros comme apport pour financer l'achat du bien désiré. Pour compléter la somme nécessaire, vous devez demander un prêt immobilier. En utilisant les 30 000 euros comme mise de fonds, vous pouvez emprunter jusqu'à 300 000 euros tout en réduisant le montant du prêt nécessaire. Cela vous permet de réaliser des économies sur les intérêts à long terme. De plus, les taux d'intérêt sont actuellement bas (environ 4 %). Ce qui rend l'emprunt immobilier encore plus attractif.

Grâce au prêt immobilier, vous pouvez acquérir un bien immobilier de plus grande valeur. Et avec un bien valeureux, vous augmentez automatiquement vos revenus locatifs et la valeur du patrimoine à long terme.

Même si compléter son argent en demandant un prêt immobilier est avantageux, sachez que cette stratégie comporte également des risques. Vous devez rembourser le prêt immobilier peu importe les obstacles qui se dresseront sur votre chemin dans le futur. Même si le marché immobilier fluctue et que le bien n'est pas occupé (vacance locative), le remboursement ne s’arrête pas. De plus, l'endettement peut augmenter le niveau de risque financier de l'investisseur, notamment en cas de perte de revenu ou de hausse des taux d'intérêt.

Bon à savoir : 300 000 euros sont largement suffisants pour acquérir un bien immobilier à usage d’habitation. Pour un budget de 300 000 euros, vous pouvez par exemple acheter un appartement deux-pièces à Paris dans le 18ᵉ arrondissement ou une maison à Montpellier selon une estimation des notaires de France sur les logements anciens.

Investir dans un logement clé en main avec ses 30 000 euros : bonne ou mauvaise idée ?

L’investissement locatif clé en main est une option à considérer. Ce placement est à mi-chemin entre l’investissement locatif classique et la pierre papier. En effet, vous êtes propriétaire de votre bien locatif, mais toutes phases du projet seront confiées à des experts dans le domaine de l’investissement comme notre entreprise Investissement Locatif par exemple.

Si vous investissez vos 30 000 euros dans un investissement clé en main, Investissement Locatif s’occupent de tout pour vous. Nous nous chargerons de :

  • la recherche du bien immobilier ;

  • la négociation du prix ;

  • l’optimisation du financement avec les banques ;

  • la conception et réalisation des travaux de transformation ;

  • la gestion locative, etc.

L’investissement clé en main est donc conseillé si vous ne disposez pas du temps et/ou des compétences nécessaires pour faire un investissement locatif.

3 astuces essentielles pour investir ses 30 000 euros correctement et réduire les risques

Pour un investissement réussi, peu importe le type de placement que vous choisissez, voici trois conseils utiles !

Choisir le type d'investissement selon votre profil et votre objectif

Le placement à opter doit être adapté à votre profil. Il doit correspondre à vos objectifs financiers. C'est la raison pour laquelle, avant d'investir, vous devez évaluer votre tolérance au risque. Vous devez également considérer votre horizon d'investissement. Vous préférez la stabilité ? Les options comme les fonds en euros d'assurance-vie vous conviennent. Vous visez des rendements plus élevés ? Envisager des actions, des SCPI ou des ETF.

Ne misez pas votre argent sur un seul placement, diversifié !

Au lieu d'investir tout votre argent sur un seul placement, répartissez vos fonds entre différents types d'actifs, secteurs et géographies. Diversifier vos placements vous permettra de réduire les risques. Cela peut atténuer les pertes en cas de sous-performance d'un secteur particulier.

Se faire aider par des professionnels

Vous êtes un débutant en investissement ? Pour éviter les faux pas, faites-vous aider par des professionnels financiers. Les conseillers financiers sont par exemple des experts en élaboration de stratégie d'investissement. Ils vous aident à déterminer la stratégie qui correspond le plus à votre situation. Les experts immobiliers vous accompagnent pour vos projets d'investissements dans l'immobilier locatif ou les SCPI.

D'ailleurs, si vous recherchez un expert immobilier, notre entreprise se tient à votre disposition. Contactez-nous !

Suivre son investissement de près et être attentif à chaque détail

Suivez de près les performances de vos investissements. Ajustez votre portefeuille en conséquence. Informez-vous de temps en temps sur les évolutions du marché financier. En cas de changement au niveau économique, n'hésitez pas à adapter votre stratégie d'investissement pour maximiser sa réussite.

Investir 30 000 euros : notre conclusion

Investir 30 000 euros ne se fait pas à la hâte. Si vous vous demandez que faire avec 30 000 euros, vous devez bien réfléchir au projet à réaliser pour éviter les pertes.

Pour investir vos 30 000 euros en 2024, les options sont nombreuses. Vous pouvez opter pour l'assurance-vie. Vous pouvez investir dans l'immobilier locatif. Vous pouvez acheter des actions auprès d'une entreprise. Vous pouvez vous tourner vers des placements alternatifs comme les crypto-monnaies. Chacune de ces possibilités ont leurs avantages et leurs inconvénients, mais le choix dépend de votre profil d'investisseur et de vos objectifs financiers. Aussi, pour un choix optimal, pesez le pour et le contre de chaque alternative. 

Dans tous les cas, pour éviter les risques liés au projet, nous vous conseillons de diversifier vos investissements. Demander l'avis et l'aide d'un professionnel peut également vous aider à mener à bien votre projet. Et une fois l'investissement lancé, vous devez le suivre de près pour éviter les mauvaises tournures. En suivant nos conseils, vous maximisez vos chances de réussite et de croissance de votre patrimoine à long terme.

photo du rédacteur
  • Mickael ZONTA
  • Président, Investissement-Locatif.com

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • renovation-investissement

    La rénovation de l'investissement locatif augmente les revenus locatifs et optimise l'investissement immobilier en améliorant le confort et l'efficacité énergétique du logement. En modernisant les installations, on attire de bons locataires, réduit les charges et valorise le patrimoine immobilier, tout en bénéficiant d'aides financières et de subventions.

    Lire l'article
  • loi-malraux

    La loi Malraux, instaurée en 1962 par André Malraux, offre des réductions d'impôts pour la rénovation d'immeubles anciens, favorisant ainsi la préservation du patrimoine et offrant des opportunités d'investissement immobilier attractives. Avec ses avantages fiscaux et la possibilité de cumul avec d'autres dispositifs, elle contribue à revitaliser les centres-villes historiques et à promouvoir l'investissement immobilier en France.

    Lire l'article
  • podcast-gratuit

    Découvrez une sélection de podcasts gratuits sur l'investissement locatif par Investissement Locatif. Des experts vous guident à travers les meilleures pratiques pour tous niveaux d'investisseurs.

    Lire l'article

Faites le premier pas en prenant RDV.
Notre équipe gère tout le reste.

Prenez rendez-vous avec un de nos conseillers par téléphone, ou dans un de nos bureaux à Paris, Lyon ou Lille.