Défiscalisation immobilière

Investissement locatif défiscalisation

investissement-locatif-defiscalisation

Les mesures de défiscalisation en vigueur en investissement locatif

Selon que vous opterez pour un type de bien ou un profil précis de locataires, les divers dispositifs de défiscalisation immobilière existants peuvent venir vous apporter des avantages intéressants. Ainsi, si vous vous dirigez vers des bâtiments à caractère historique, la loi Malraux (voir notre article investissement locatif dans l'ancien ) sera votre alliée. Dans le cas de résidences services vous pourrez vous appuyer sur le dispositif Censi-Bouvard et choisir un investissement pour louer spécialement à des séniors, à des étudiants, ou encore dans le cadre de résidences de vacances. Sur des logements neufs, ou dont l’achèvement est en voie, le dispositif Pinel saura vous faire bénéficier de beaux avantages. Enfin, si vous souhaitez investir outre-mer, la loi Girardin s’appliquera sur vos investissements locatifs dans les DOM-TOM.

 

Des pièges à éviter en terme de défiscalisation immobilière

Investir dans du locatif afin de bénéficier d’une défiscalisation ne doit, cependant, pas être réalisé à tout prix. Si votre opération se situe dans un secteur non porteur, vous risquez de perdre beaucoup d’argent. D’autant que, si votre bien n’est pas loué pendant un an à cause d’un manque de demande locative, le fisc peut vous rattraper pour vous faire payer les impôts déduits. Aussi, devrez-vous vous renseigner sur le marché local, vous adresser à une société digne de confiance et vérifier que le loyer estimé correspond aussi à un montant normal pour le type de bien et son emplacement. En outre, vous devrez être vigilant sur vos placements, qu’il sera préférable de diversifier si vous en effectuez plusieurs. Surtout si vous opérer dans un marché immobilier réduit en province. Enfin, vous devrez vous méfier du prêt consenti, le mettre en concurrence et ne pas prendre un taux variable s’il n’est pas capé.

La volonté de défiscaliser mêlée aux discours commercial bien rodé de certains promoteurs peu scrupuleux ne doit pas vous faire perdre de vue l’essentiel : est-ce que l’opération proposée est rentable ? Est-ce que la demande locative est forte ? Si les réponses sont positives, foncez. Sinon, passez votre chemin ou vous risqueriez de venir grossir les rangs de milliers d’investisseurs déçus une fois et coincés avec un bien invendable une fois les années de défiscalisations passées.

photo du rédacteur
  • Mickael ZONTA
  • Président, Investissement-Locatif.com

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • investir-dans-l-immobilier-ancien

    Investir dans l'immobilier ancien peut se révéler une excellente idée pour qui souhaite un placement sûr et rentable.

    Lire l'article
  • investissement-locatif-scellier

    Mise en place le 1er janvier 2009, la loi Scellier a cessé ses fonctions le 31 décembre 2012. Elle doit son nom à l’amendement du député François Scellier sur la loi de Finances rectificative de 2008 et avait pour but de relayer les lois Borloo et et Robi

    Lire l'article
  • investissement-locatif-impot

    Si gouverner c’est prévoir, comme a pu le dire Emile de Girardin à son époque, prévoir c’est aussi gérer ; et la solution de l’investissement locatif est une bonne option. Mais elle attire aussi ceux qui, devant des impôts élevés sont à la recherche de ni

    Lire l'article

Faites le premier pas en prenant RDV.
Notre équipe gère tout le reste.

Prenez rendez-vous avec un de nos conseillers par téléphone, ou dans un de nos bureaux à Paris, Lyon ou Lille.